Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Inégalités dans la répartition de prêt-bourse à l’Université du Burundi

vendredi, 29 juin 2018 10:21
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Début de l’octroi, ce mois de Juin, de prêt-bourse aux étudiants de l’université du Burundi. Toutefois, les bénéficiaires ne reçoivent pas tous le même montant. Certains étudiants reçoivent le prêt-bourse réduit d’une somme de 60.000 franc burundais.

L’octroi du prêt-bourse à l’Université du Burundi a commencé depuis le 21 Juin à la poste de l’Université du Burundi se trouvant au campus Mutanga.

 

Certains étudiants se plaignent de la désharmonie dans la répartition de ce montant alors qu’ils sont régis par le même règlement. « Nous avons appris que tous les étudiants régis par un seul et même règlement ne perçoivent pas la même somme. A l’université du Burundi, beaucoup d’étudiants externes ont eu 169.700 franc, d’autres 172.500, d’autres 168.000. Quant aux internes, certains ont touché 120.000 franc, d’autres moins que ça. »

 

Au moment où il s’agit d’un crédit que les étudiants rembourseront en totalité après leurs études, ils disent que le flou plane sur ce dossier. « Alors pour le moment le flou plane autour de ce prêt-bourse car c’est un crédit qu’ils vont rembourser en totalité après leurs études. Nous nous inquiétons aussi de la lenteur des agents de la poste, car la perception a commencé jeudi passé mais jusqu’aujourd’hui on n’a pas encore servi la moitié des étudiants de l’université du Burundi. »

 

Le prêt-bourse que les étudiants perçoivent pour le moment, est différent de la bourse qu’ils recevaient antérieurement car, il est remboursable. Pour pouvoir percevoir l’argent rapidement, certains étudiants intéressent certains de leurs représentants ainsi que des agents de la poste. Ce que dénoncent les autres étudiants car ça perturbe cette activité de prêt bourse. « Des pots-de-vin ont été versés chez les représentant des étudiants notamment le commissaire à la bourse, le représentant en complicité avec les agents de la poste de Mutanga, font des retraits au niveau des comptes de ses étudiants puisque certains ne veulent pas trainer sur les lignes qui sont généralement longues. »

 

Contacté à propos, le nouveau recteur de l’université du Burundi, François HAVYARIMANA, a refusé de s’exprimer sur ce dossier.

Lu 277 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 349 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha