Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Plan macabre du CNDD-FDD contre les opposants

mercredi, 13 juin 2018 18:38
Évaluer cet élément
(1 Vote)

La persécution des membres de l’opposition en zone Kizuka a été minutieusement planifiée par le parti CNDD-FDD. La confection des listes de personnes cibles se fait lors des réunions entre les représentants de ce parti au niveau communal et les responsables des Imbonerakure.

La population de Kizuka affirme que les persécutions dont subissent ces derniers jours les membres des partis de l’opposition sont préparées et mises en application par Innocent NSABIYUMVA, chef du parti CNDD FDD en commune Rumonge.

 

La confection des listes des prochaines cibles s’élabore dans des réunions qui se tiennent dans un hôtel d’un certain commerçant surnommé MWAMI avant d’être transférées dans les locaux de la permanence du parti en zone Kizuka. « Innocent est en même temps directeur du lycée Rumonge et chef du parti CNDD-FDD en commune Rumonge. Lorsqu’il s’agit de violenter les gens, il prend les devants. C’est lui-même qui dirige le déroulement des réunions dans un hôtel situé au centre Rumonge et appartenant à MWAMI. Ces réunions ont pour but de mater les opposants. Si ce n’est pas à Rumonge, les réunions se déroulent à Kizuka. »

 

Les victimes déjà répertoriées par la RPA sont au nombre de 4. Il s’agit de deux hommes, PIRIPIRI et VYENYA qui ont été sévèrement tabassés par les Imbonerakure avant d’être secourus par la police. Les deux autres sont une sexagénaire et sa fille qui ont été violentées la nuit de ce lundi par les jeunes Imbonerakure de la zone Kizuka. Elles sont toutes les deux alitées au dispensaire de Kizuka. Une situation qui inquiète beaucoup les habitants de cette localité. « Franchement, ça fait peur car Francine NDORIMANA et sa maman ont été violentées sur ordre d’Innocent. C’est dommage que ces atrocités soient faites par un natif d’ici et que ses victimes se trouvent être ses voisins. »

 

Traumatisés, certains habitants de Kizuka ont déjà fui à cause de ces tortures. Quant aux autres, ils se cloitrent dans leurs maisons à partir de 18 heures, de peur de croiser les membres du parti CNDD-FDD ou sa ligue des jeunes Imbonerakure.

Lu 507 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 197 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha