Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le secrétaire collinaire du CNDD-FDD de Maruri dicte ses lois à la population

dimanche, 10 juin 2018 18:41
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les habitants de la colline Maruri commune Butihinda de la province Muyinga dénoncent les actes de harcèlement et de traitement inhumain qui leur sont infligés par le secrétaire collinaire du parti CNDD-FDD ainsi que des jeunes Imbonerakure affiliés à ce parti. Ils indiquent que ce responsable du CNDD-FDD s’est arrogé le droit de rendre des jugements et de faire payer des amendes non justifiées.

Cette population de la colline Maruri en commune Butihinda indique qu’elle est souvent malmenée par ce responsable du CNDD-FDD. Elle précise que ce dernier s’est arrogé le droit de rendre des jugements et de faire payer à cette population une amende illégale et irrégulière. 

 

Lorsqu’une personne commet une infraction, elle est sanctionnée par ce responsable du CNDD-FDD d’une amende allant de 200 à 300 mille de franc burundais. ‘’ Il y a une personne qui a payé une amende de 100 mille franc burundais pour la simple raison que ses chèvres ont brouté quelques feuilles de son champ de patates douces. Vous vous imaginez l’ampleur d’une telle sanction ? ‘’

 

Cette population dénonce l’ingérence de ce responsable collinaire du CNDD-FDD dans les affaires judiciaires et administratives et d’ajouter qu’il contourne le chef collinaire pour appliquer sa propre loi. Ce qui empêche à ce responsable élu de vaquer convenablement à ses occupations étant donné qu’il cherche toujours à l’incriminer. « Il a toujours cherché à l’incriminer depuis 2016 mais en vain. Certains responsables de ce parti  et les Imbonerakure de cette colline ne le voient pas d’un bon œil. Il est victime de son impartialité et de son honnêteté dans la gestion des différends car il ne tient pas compte des appartenances politiques. »

 

Les habitants de la colline Maruri demandent aux autorités habilitées de prendre des mesures qui s’imposent à l’endroit de ce responsable collinaire du CNDD-FDD qui applique la loi de la jungle. « Nous demandons à ceux qui l’ont mandaté, parce qu’il n’a pas été élu, de remédier à ce problème car il ne nous aide en rien. Il se croit toujours au-dessus de la loi. Il n’arrive même pas à entretenir des bonnes relations avec les membres de son parti. Imaginez alors comment il traite les membres de l’opposition ! Nous demandons aux autorités habilitées de prendre des mesures qui s’imposent afin qu’on puisse vivre en paix. »

 

Côté administration, Innocent HARINGANJI, administrateur de la commune Butihinda, indique que ces accusations de la population ne sont que de purs mensonges.  

Lu 333 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 241 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha