Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Des contributions forcées en commune Gihanga

mardi, 08 mai 2018 18:39
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les habitants du village 4 de la commune Gihanga dénoncent les contributions leur exigées  par des Imbonerakure. A côté des cotisations pour les élections, il leur est aujourd’hui exigé des contributions pour la construction du bureau du chef collinaire.

Les jeunes du parti au pouvoir se rendent dans les marchés et boutiques se trouvant au village 4 de la commune Gihanga et obligent à la population de donner des contributions pour les élections. « Pour le moment un vendeur au marché paie 2.000 franc burundais tandis que les boutiquiers et les tenanciers de bistrots payent 3.000 franc. Les Imbonerakure nous disent que cet argent est destiné soit à la contribution des élections soit à la construction du bureau du chef de colline ».

 

Les habitants de cette localité dénoncent ces contributions forcées arguant qu'ils se trouvent dans une pauvreté extrême. « Nous sommes pauvres. A cela s'ajoute la pluie qui a aggravé la situation. C'est donc très difficile pour nous de régler en même temps nos problèmes personnels et ceux des Imbonerakure. Les chefs de ces imbonerakure qui viennent souvent collecter cet argent sont Maneno et NZIKOBANYANKA Boniface, aujourd’hui directeur du lycée communale Buringa », s’est plaint un habitant du village.

 

La population du village 4 de la commune Gihanga demande à l'administration de suivre de près ce comportement des jeunes du parti CNDD-FDD.  Egalement, elle lui demande de surseoir à ces demandes répétitives des contributions.

Lu 848 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 227 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha