Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

L’extension de la route exproprie les simples citoyens

samedi, 14 avril 2018 09:04
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les maisons des ténors du Cndd-Fdd seront épargnées par les travaux de l’extension du tronçon Gare du Nord-Nouveau bureau de la Présidence de la République. Les maisons des citoyens simples, elles, sont déjà marquées pour la démolition.

Environ 18 maisons situées en bas de la route Bujumbura-Bugarama, plus précisément dans le quartier Mirango 2, de la zone Kamenge en Mairie de Bujumbura, ont été déjà marquées au rouge, un signe qu’elles seront démolies pour l’extension du tronçon de cette route jusqu’aux constructions du nouveau bureau présidentiel sis au quartier Gasenyi en commune Mutimbuzi de la province Bujumbura.

 

Les habitants de la zone Kamenge se plaignent de voir que les maisons des citoyens lamda sont les plus ciblées pour la démolition, mais qu’aucune des maisons des ténors du parti présidentiel le CNDD-FDD ne seront démolies alors qu’elles sont construites tout près de cette route. Ainsi, ils donnent l’exemple des maisons non marquées situées de l’autre côté de cette route appartenant à des parlementaires, le bar ‘Iwabo w’abantu’ de Feu Lieutenant Général Adolphe Nshimirimana, ancien patron du service national des renseignements, ainsi que la station-service de l’ancien maire de Bujumbura, Evrard Giswaswa. A ces maisons s’ajoute le monument du parti CNDD-FDD construit juste près de cette route.

 

Ainsi, les habitants de Kamenge disent que le gouvernement a violé leurs droits, car pour eux, il aurait fallu démolir les maisons des deux côtés de la route au lieu de cibler la partie où se trouvent les maisons des simples citoyens.

Lu 261 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 230 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha