Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Plus d’une dizaine de personnes arrêtées à Musaga

vendredi, 13 avril 2018 09:36
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Fouille perquisition ce jeudi matin en zone Musaga de la commune MUHA. Au moins 20 personnes ont été arrêtées par des éléments de la police et de l'armée. Au moment où cette zone est devenue un fief des corps de défense et de sécurité, la population de cette localité demande à ce que cet acharnement cesse.

Les habitants de la zone Musaga, particulièrement ceux des 2ème et 3ème avenues, disent avoir remarqué à partir de 3 heures du matin, une présence massive de militaires munies d'armes lourdes qui entouraient leurs domiciles. Personne n'était autorisée à sortir, confie notre source. Peu après, des policiers sont venus dans le but de mener une fouille perquisition.

 

«Quand nous nous sommes réveillés, un grand nombre de militaires avait déjà encerclé les 2ème et 3ème avenues. Quelques heures après, des policiers dirigés par le commissaire Nicolas dit Sarkozy qui fut chef de poste Musaga mais qui preste actuellement à Kanyosha. Il était accompagné par le commandant du GEMIR de Kanyosha.  Ils ont commencé à fouiller disant qu’ils cherchaient des rebelles que l’on auraient cachés. Mais on sait que c’est juste un prétexte pour arrêter les jeunes. » Raconte notre source.

 

La population de la zone Musaga se dit étonnée du fait que cette fouille a été menée par le commissaire de Kanyosha et non par celui de Musaga et qualifie cette opération d’acharnement et demande à être traitée au même pied d’égalité que les autres citoyens.

 

« Nous, habitants de Musaga demandons à l'armée, à la police et au gouvernement de nous laisser vivre en paix et libre de nos mouvements. Nos enfants sont aujourd’hui traumatisés. On risque même de mourir de faim puisque ces fouilles nous empêchent de vaquer à nos activités quotidiennes. Aujourd’hui par exemple, personne n’avait le droit de quitter sa maison avant 8 heures 30 minutes. » Poursuit notre source.

 

Pour rappel, lors de cette fouille, 15 à 20 personnes ont été arrêtées et emmenées dans un endroit jusque-là inconnu.

Lu 242 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 240 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha