Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les diplômes de niveau élevé ne comptent plus

mercredi, 11 avril 2018 19:35
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Janvière Ndirahisha, Ministre de l'éducation Janvière Ndirahisha, Ministre de l'éducation

Le recrutement des enseignants en cours dans les directions provinciales de l’enseignement écarte les diplômés de l’Institut Pédagogique Appliqué « IPA V » en sigle et privilégie plutôt ceux qui ont des diplômes de baccalauréat. Les candidats demandent au Ministre de l’éducation de suivre de près ces recrutements.

« Normalement, celui qui a fait l’IPA V est spécialiste en éducation. Malheureusement, ils ne sont pas présélectionnés ». C’est l’inquiétude d’un des candidats au recrutement des enseignants dans la province de Bubanza.

 

Aux chômages après plusieurs années, il pensaient être au moins parmi les postulants présélectionnés. « Ils  nous ont demandé de déposer les dossiers auprès de la Direction Provinciale de l’Enseignement et ils ont précédé à la présélection pour pouvoir passer l’examen. Mais curieusement, seuls les diplômés de baccalauréat ont été appelés en ignorant ceux qui ont étudié dans l’ancien système. Ce cas s’est aussi présenté dans d’autres provinces car nous avons demandé à nos confrères qui s’y trouvent. Nous demandons que les niveaux diplômes ainsi que l’ancienneté au chômage soient considérés ».

 

Les candidats demandent alors au Ministre Janvière Ndirahisha de revoir le système de recrutement ou de spécifier auparavant les profils recherchés dans le domaine de l’éducation.

Lu 583 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 207 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha