Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Du feu couve entre la Regideso et Interpetrol

jeudi, 05 avril 2018 16:04
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La société pétrolière INTERPETROL menace de suspendre la production de l’électricité par sa centrale thermique de 30 megawatts. Dans une correspondance envoyée au Ministre de l’énergie et des mines avec copie au deuxième vice-président de la République du Burundi, INTERPETROL évoque le non-respect par la REGIDESO des clauses du contrat et accuse les services de la REGIDESO de lui mettre les bâtons dans les roues.

Dans sa correspondance à Come Manirakiza, Ministre de l’énergie et des mines, Munir BASHIR, Directeur Général de INTERPETROL révèle qu’après quelques mois d’exécution du contrat de fourniture d’électricité par la centrale thermique de 30 megawatts, des problèmes entravent déjà la bonne exécution du contrat.

 

Comme exemple, le Directeur Général  de Interpetrol parle des capitaux mobilisés pour installer la centrale de 30 megawatts et le prix de vente convenu avec la REGIDESO supposait une production par heure de 30 megawatts pendant 18 heures par jour et sept jours sur sept et cela pendant 10 ans. Cependant, le Directeur Général de INTERPETROL fait savoir que la Regideso sollicite uniquement une fourniture moyenne journalière de  moins de 20 megawatts. Ce  qui, selon le Directeur Général de INTERPERTOL, fausse tous leurs calculs de rentabilité. Ce qui entraîne un impact néfaste sur les coûts d’investissement dès lors que les charges prévues et contractuelles ne changent pas.

 

En plus, la société REGIDESO ne respecte pas les délais de payement à tel enseigne qu’actuellement les factures impayées échues totalisent plus de 15 milliards. Comme conséquence, ce non-respect de la REGIDESO fait qu’INTERPERTOL, elle-même, ne parvient pas à payer à temps ses fournisseurs. 

 

A côté de ses problèmes, Munir BASHIR soulève dans sa correspondance des barrières de compréhension et d’interprétation du projet au niveau de l’Office Burundais des Recettes. Ce qui selon lui, se répercutent sur l’acheminement et l’approvisionnement des pièces de rechanges.

Lu 659 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 373 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha