Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

170 milliards shillings tanzaniens pour les infrastructures de l’EAC

samedi, 24 février 2018 06:19
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Plus de 170 milliards shillings tanzaniens, tel est le budget nécessaire pour mener à bien les projets de la communauté de l’Afrique de l’Est en termes d’infrastructures. Du moins selon les conclusions d’une table ronde qui a débuté ce 21 Février à Kampala entre Etats partenaires de l’EAC. La priorité ayant été mise sur 72 projets, le but de ces projets de développement en cours serait de relier les Etats partenaires et ainsi créer une grande zone de libre-échange tripartite.

Au cours de cette table-ronde, les Etats partenaires de la communauté de l’Afrique de l’Est ont décidé de maintenir des allocations budgétaires élevées destinées à financer le développement des infrastructures à l’intérieur de leurs frontières nationales.

 

Selon le journal tanzanien « The Citizen Report », le bloc d’intégration régionale a déclaré que les projets de développement des infrastructures en cours étaient destinés à relier les Etats partenaires et à créer un marché commun solide dans la région, l’accent étant mis sur le « Grande zone de libre-échange tripartite. »

 

S’exprimant lors de cet événement, Monica NTEGE, Ministre ougandaise des travaux publics et des transports, en même temps Présidente du conseil sectoriel des ministres des transports, des communications et de la météorologie de la Communauté Est Africaine, a déclaré que le développement d’infrastructures et de systèmes énergétiques efficaces, interconnectés et modernes, aurait un impact positif sur le commerce dans la région.

 

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 22 Février 2018, Richard Othieno OWORA, chef du département communication et affaires publiques de l’EAC, a quant à lui, indiqué que cet impact se fera également sentir dans le secteur de l’industrialisation, l’emploi et les investissements, ce qui préparera tous les pays membres à un développement socio-économique durable.

 

Etant au nombre de 72, les projets qui ont été priorisés couvriront les secteurs suivants : les routes, les chemins de fer, les ports maritimes, les voies navigables intérieures, la production et le transport d’électricité ainsi que les infrastructures pétrolières et gazières. Ce qui, selon les conclusions de cette table ronde, coûtera 175, 5 milliards shillings tanzaniens.

 

Pour rappel, la mise en œuvre complète de ces projets prioritaires permettra à la région d’améliorer 7.600 km de surface de route, construire 4.000 Km de voies ferrées et d’augmenter la puissance installée combinée de 4245 MW à 6734 MW, sans oublier la construction de 3 000 Km de pipelines et une raffinerie de pétrole et améliorer les performances maritimes de Mombasa et de Dar-Es-Salaam en plus d’ouvrir de nouveaux ports maritimes qui seront bénéfiques aux 6 pays membres de l’EAC, à savoir le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda, la Tanzanie, le Kenya et le Soudan.

Lu 704 fois Dernière modification le samedi, 24 février 2018 06:26

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 278 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha