Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Des propriétaires délocalisés freinent les activités d’une usine de café pour non respect de contrat

mercredi, 10 janvier 2018 09:44
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les propriétaires des domaines concédés à une usine de café sur la colline Muhungu de la commune Mabayi en province Cibitoke sont inquiets. Leurs indemnités ont été sensiblement revus à la baisse par rapport à celles convenues avec la commission mise en place par l’administration communale pour statuer sur le cas de ces familles. Selon eux, ils ne comptent pas quitter leurs ménages tant qu’ils ne sont pas encore réhabilités dans leurs droits.

Les habitants de la sous-colline Njehe, colline Muhungu de la commune Mabayi délocalisés du domaine concédé à la construction d’une usine de café sont au nombre de 26ménages.En étroite collaboration avec d’autres habitants de la colline Muhungu, Ce lundi, ils étaientà la place où cette usine allait être érigée pour empêcher les travaux surtout que les ouvriers de la construction de cette usine sont originaires des autres collines autre que Muhungu. Selon nos sources, les activités ont été paralysées suite à cette mésentente : « Aucune activité n’a été réalisée suite à une tension tendue entre des centaines d’habitants de la colline Muhungu et les ouvriers venus des autres collines des différentes communes et même de toute la province. Ils se regardaient en chien de faïence. Les habitants de Muhungu ont décidé d’empêcher ces ouvriers venus d’ailleurs d’exercer toute éventuelle activité. » Raconte notre source

 

« En tant que citoyen, nous référant aux indemnités convenues avec la commission mise en place, quelqu’un qui devrait avoir un million, 2 millions, ou cinq cent mille, trouve son indemnité sensiblement réduite jusqu'à  moitié. On ne compte pas recevoir ces indemnités non-convenues. » Déplore un des habitants de la localité

 

Ces habitants demandent aux autorités compétentes de leur donner la totalité de leurs indemnités en se basant sur le rapport établi par la commission :  « Nous demandons aux autorités communales de mettre en vigueur les recommandations établies par la commission pour qu’on puisse être rétabli  dans nos droits. Au cas contraire, il n’y a plus de marché qui tienne. ».  Ces habitants délocalisés de la sous-colline Njehe demandent aussi à être embauchés en 1er lieu dans les travaux de construction de cette usine et dans d’autres travaux qui vont suivre : « En collaboration avec d’autres citoyens venus de différentes sous-collines, ces habitants trouvent injustes que ces travaux soient effectués par d’autres personnes issues des autres localités. » conclut notre source

 

Nos sources font savoir que ces indemnités pourraient être données aux concernés ce mercredi 10 Janvier 2018.

 

Pour rappel, l’usine a été délocalisée pour laisser place à l’exploitation des gisements d’or par une entreprise Russe.

Lu 788 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 286 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha