Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

A Mutaho, la population se voit dépouiller de ses biens par les Imbonerakure avec l’assentiment de l’administration

samedi, 25 novembre 2017 10:40
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La population de la commune Mutaho, en province Gitega dénonce la décision de l’administrateur d’autoriser les Imbonerakure de confisquer les biens des habitants de cette commune qui n’ont pas participé aux travaux communautaires qu’il a organisés ce jeudi 23 Novembre. Dépossédée de leurs bétails et autres biens, cette population est obligée de payer des amendes pour pouvoir les récupérer, lesquelles amendes ont été fixées par les autorités communales.

Lesdits travaux communautaires ont été faits au terrain du lycée communal Mutaho. Les absents se sont vus dépossédés de leurs biens. Ils accusent l’administrateur d’avoir ordonné les Imbonerakure de saisir leurs chèvres, moutons, porcs, des houes, des ustensiles de cuisine, des machettes et tout autre objet qu’ils trouvaient sur leurs passages.

 

Les exécutants, d’après toujours les victimes de cette dépossession, se recrutent parmi les jeunes du parti CNDD-FDD, habitant la colline Muririmbo où ont eu lieu ces travaux.

 

La population de Mutaho affirme que les autorités communales sont les commanditaires de cet acte. ‘’L’ordre a été donné par l’administrateur qui s’appelle Denis Niyomuhanyi. C’est l’adjoint de l’administrateur qui a fixé les montants à payer pour récupérer nos biens. Nous payons entre 3.000fbu et 1.500 francs burundais.’’

 

Nous n’avons pas pu joindre Denis Niyomuhanyi administrateur communal de Mutaho pour qu’il s’exprime à ce propos.

Lu 282 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 141 invités et aucun membre en ligne