Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Quand les Imbonerakure se substituent aux Forces de l’ordre et de sécurité

jeudi, 09 novembre 2017 04:53
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un enseignant de l'école primaire de Nyamabuye, commune Bugabira de la province Kirundo a été arrêté par le chef des Imbonerakure dans cette commune et conduit dans un endroit jusque là inconnu. Le crime lui reproché, selon des sources à Bugabira, serait d’avoir aidé sa sœur à fuir.

 

Ce mardi 7 Novembre dans la mi-journée, le chef des Imbonerakure du parti CNDD-FDD en commune Bugabira s’est présenté à l’école primaire Nyamabuye. Selon nos sources, il venait arrêter un certain Eric SHIRAMBERE, enseignant de la 5ème année primaire au dit établissement. Les mêmes informations font savoir que ce jeune Imbonerakure, en même temps agent du Service National de Renseignement, était accompagné par un officier de police judiciaire nommé Masumbuko:

 

« Il s’appelle Eric SHIRAMBERE. A 11 heures 30 minutes, il était à son lieu de travail. Emmanuel NSAGUYE, responsable des Imbonerakure, est venu l’arrêter à l’école même et est parti avec lui à bord d’une moto. L’officier de police judiciaire du nom de MASUMBUKO était lui aussi présent. Tout ce qu’on sait, c’est qu’ils l’ont emmené vers KIRUNDO. On ne connait pas la suite. » explique notre source

 

Le mobile de son arrestation reste non fondé, selon la population qui assistait impuissamment à l’arrestation de cet enseignant sous la complicité du haut gradé de la police.

 

« La population était révoltée, mais avec la présence de cet Officier de la Police Judiciaire, elle n’a rien pu faire. Eric Shirambere serait accusé d'avoir aidé sa sœur nommée Inaromba à fuir vers le Rwanda alors qu'elle était recherchée par la police. Une accusation que la population du secteur Nyamabuye trouve infondée vu que tout citoyen est libre de vivre sur un territoire de son choix ou de fuir le pays une fois sa sécurité menacée. »

 

La RPA a contacté Rénée Mukandori, administrateur de la commune Bugabira pour de plus amples informations, mais cette dernière, au lieu d’éclairer notre lanterne, nous a raccroché au nez.

Lu 175 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 175 invités et aucun membre en ligne