Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

L’administration de Gatumba arrête une contribution pour payer les Imbonerakure, la population n’entend pas payer ses tortionnaires

vendredi, 13 octobre 2017 08:40
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La population de la Zone Gatumba en Commune Mutimbuzi de la province Bujumbura se lamente contre l’administration locale en particulier et le gouvernement en général. Et pour cause, les violences lui infligées sous prétexte qu’elle appartiendrait au parti FNL. En outre, la même population  dénonce la collecte d’une somme de deux milles Francs par ménage et par mois, allouée à la rémunération des Imbonerakure alors que ce sont ceux là même qui les malmènent.

A Gatumba, chaque ménage ou toute autre personne ayant un commerce à exercer, tout petit soit-il, doit payer 2000 francs  burundais par mois en guise de rémunération des imbonerakure qui font des patrouilles :

 

‘’Chaque ménage donne 2000fbu. Les boutiquiers, les propriétaires des bistrots, les vendeurs du charbon, en fait toute personne qui exerce quoi que ce soit, doit dispenser ces 2000fbu. Et on nous dit que c’est pour rémunérer ceux qui patrouillent. Ce sont donc ces imbonerakure’’, nous témoigne un habitant de cette zone.

 

La collecte légalisée pour pallier au vol des Imbonerakure

 

Contribuer pour les salaires des imbonerakure est devenu une obligation. Même des quittances sont prévues à cet effet.

 

‘’Il faut savoir que c’est un ordre, puisque même les quittances ont été confectionnées. Ce sont les conseillers qui collectent cet argent et c’est une obligation. Moi-même je possède ici la quittance car j’ai payé cette somme’’, ajoute notre source.

 

Ces contributions forcées ont été initiées depuis qu’il a été constaté que les voleurs dans les ménages étaient majoritairement des imbonerakure.

 

‘’On disait que ce sont des malfaiteurs de Nzabampema venus de la Rukoko pour voler. La population le disait mais il ne croyait pas en elle. Mais, parmi ceux qui ont été appréhendés, il a été constaté que la majorité était des imbonerakure. C’est ainsi que les autorités ont décidé de collecter l’argent pour leurs salaires’’,

 

Qui veut noyer son chien l’accuse de rage

 

Les habitants de Gatumba se disent  frustrés d’être reprochés d’appartenir au parti FNL qui combat le Gouvernement Nkurunzuzi pour être ainsi violentés.

 

‘’A Gatumba, nous sommes généralement mal perçus par le Gouvernement. On nous accuse d’être des FNL, et par conséquent des opposants au pouvoir. Qui ose alors lever la tête, devient directement la cible. On nous accuse de vouloir combattre Nkurunziza ou encore le Gouvernement. Et nous donnons  ces cotisations mais a contre coeur. Et nous n’avons pas de choix car nous n’avons pas de salvateurs’’, déplorent ces habitants de Gatumba.

Lu 311 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 150 invités et aucun membre en ligne