Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Mauvaise gestion des biens de l’hôpital de Buye, le médecin directeur pointé du doigt

mercredi, 04 octobre 2017 06:14
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le médecin directeur de l’hôpital Buye de la province Ngozi, au nord du Burundi, accusé de mauvaise gestion. Selon le personnel dudit hôpital, il autorise l’utilisation du véhicule de service dans des activités qui n’ont rien à avoir avec le fonctionnement de l’établissement sanitaire, ce qui causent des sorties de fonds supplémentaires. Une situation qui se répercute sur le fonctionnement de l’hôpital.

 

Le véhicule de l’hôpital Buye est normalement destiné à déplacer le directeur et le personnel dans les différentes missions de travail. Mais selon le personnel de cet hôpital, ce véhicule est utilisé dans des affaires privées des personnes qui ne travaillent même pas à l’hôpital.

 

‘’Ce véhicule déplace les gens des environs de l’hôpital, dans leurs affaires privées. Le véhicule déplace les enfants du directeur et de ses voisins. Il déplace aussi les joueurs de la commune lors des matchs’’, se lamente le personnel de l’hôpital Buye.

 

Des courses qui causent une augmentation sensible en consommations de carburant et des frais y alloués.

 

‘’Si le véhicule est utilisé uniquement pour des missions de l’hôpital uniquement, il consomme 500 litres par mois ou moins, mais aujourd’hui il consomme plus ou moins 950 litres par mois, ce qui nous coûtent environ deux millions de franc burundais par mois, juste pour le carburant’’, précise encore le personnel.

 

Les frais d’entretien de ce véhicule s’ajoutent à ces frais de carburant. Ce personnel dénonce les répercussions sur le fonctionnement de l’hôpital.

 

‘’Si la situation perdure, les caisses de l’hôpital vont se vider, de façon qu’on se retrouvera dans l’impossibilité d’acheter les médicaments ou de payer une partie du personnel, les contractuels.’’ indique notre source

 

Selon toujours ce personnel, le directeur dudit hôpital, accusé de mauvaise gestion, avait promis au comité de gestion de limiter l’utilisation du véhicule à des missions liées au fonctionnement de l’hôpital, chose qui n’est pas toutefois jusqu’ici faite et les caisses dudit hôpital se vident à grande vitesse, alerte ce personnel qui menace d’arrêter les activités.

 

Contacté par la RPA, Ngendakumana Jean-Claude médecin directeur de l’hôpital Buye a refusé de s’exprimer sur une radio qui n’a plus l’autorisation d’émettre sur le territoire national, a-t-il répondu.

Lu 326 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 161 invités et aucun membre en ligne