Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Kayanza : Une attaque à la grenade fait cinq morts et une quarantaine de blessés à Gatara

mardi, 11 juillet 2017 10:37
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une attaque à la grenade a fait cinq morts et une quarantaine de blessés ce dimanche soir à Gatara en province Kayanza. Les auteurs et les mobiles de cette attaque meurtrière sont jusqu'ici inconnus, mais la police assure avoir déjà commencé des enquêtes.

 

Des sources à Gatara affirment que cette attaque a eu lieu sur la colline Shinya et visait un bar dans les environs de 18h30. Après l'attaque,  plusieurs victimes sont mortes sur place et d’autres grièvement blessées. 

 

Dans un premier temps, la police a donné un bilan plus lourd des victimes de l’attaque. « Des personnes non identifiées ont lancé une grenade. Six victimes ont succombé directement, et 66 autres ont été grièvement blessées », a rapporté en début de journée le porte-parole de la police Pierre Nkurikiye, précisant que deux autres personnes parmi les blessés avaient péri à l’hôpital par après ; portant le bilan à huit morts. 

 

Cependant, le bilan a été rectifié en début de soirée par le même porte-parole. « C’est finalement cinq tués et 43 blessés à Gatara. Trois des huit évacués et déclarés morts ont été réanimés à l’hôpital », a écrit Pierre Nkurikiye sur son compte twitter. 

 

Selon certaines sources proches du lieu de l’attaque, le Directeur de la Sogestal Bubanza Claude Nzambimana, natif de cette colline Shinya, se trouvait dans le bar et serait la cible visée. 

 

« Le directeur de la Sogestal était sur place. Sa voiture a été touchée. On ne connait encore ni le mobile de cette attaque ni le responsable », précise une de ces sources.

 

Le porte-parole de la police qualifie l’attaque d'acte terroriste. « Les enquêtes ont immédiatement commencé pour trouver l'auteur de ce crime, l'appréhender et le traduire devant la justice », conclut Nkurikiye.

 

Dans une réaction rare depuis le début de la crise, le président Nkurunziza a offert ses condoléances aux familles des victimes de « attaque terroriste » à Gatara ; promettant des poursuites certaines contre les auteurs dans un tweet ce lundi. 

 

Les blessés reçoivent des soins intensifs dans les hôpitaux de Musema, Gahombo et Kayanza.

 

Lu 363 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 171 invités et aucun membre en ligne