Deux groupes d’Imbonerakure en patrouille nocturne s’affrontent à coups de machettes

jeudi, 16 mars 2017 10:46
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Deux membres de la ligue des jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD ont été grièvement blessés au cours de la nuit de dimanche 12 mars 2017. Des affrontements entre les jeunes Imbonerakure des Communes Mutimbuzi et ceux de Mubimbi de la Province Bujumbura sont à l’origine de ces blessures.
 
Des informations recueillies auprès des habitants de la Commune Mutimbuzi en Province de Bujumbura font état d’affrontements qui ont éclaté entre les Imbonerakure de la Colline Gikunga, Zone Matyazo de la Commune Mubimbi et ceux de la Zone Muyange de la Commune Mutimbuzi dans la nuit de dimanche dernier. Les deux groupes effectuaient des patrouilles nocturnes, tant décriées par la population. 
 
Les mêmes sources font savoir que ces Imbonerakure du parti au pouvoir de la Commune Mubimbi avaient comme responsable un certain Jacques et un autre du nom de Jérémie. 
 
« Quand ils se dirigeaient vers la localité de la Zone Muyange de la Commune Mutimbuzi, ils ont rencontré un autre groupe d'hommes. C'était des jeunes Imbonerakure. Ils se sont affrontés à coups de machettes. Un certain Karegeya a été blessé au niveau de la tête, tandis qu'un autre du nom de Sindimwo a été sérieusement touché par des coups de machettes. Ils sont pour le moment dans un état critique. Ils sont en train d'appliquer ce qu'ils ont appris : ils croyaient avoir rencontrés un groupe ennemi, mais ils ont su par après qu'ils s'affrontent avec leurs frères », explique notre source.
 
Les habitants de ces localités de la Province Bujumbura demandent aux responsables de ces Imbonerakure de suspendre ces activités inquiétantes, avant qu'il ne soit trop tard. 
 
« Nous demandons à leurs responsables qui leur ont appris ces actes criminels de sensibiliser à nouveau pour leur enseigner les principes de paix et comment vivre en harmonie avec d'autres citoyens, avant qu'il ne soit trop tard. Le Chef collinaire du nom d'Emmanuel qui était sur place a tenté de calmer la situation, mais il a failli subir le sort des deux autres victimes. Nous demandons que de tels affrontements n'impliquent pas des personnes innocentes, car si ça continue ainsi même des maisons seront incendiées. Vous constatez qu'ils commencent déjà à s'attaquer entre eux », conclut notre source qui a requis l’anonymat.
 
La rédaction n’est pas parvenue à joindre les administrateurs des Communes Mubimbi et Mutimbuzi de la Province Bujumbura.
Lu 718 fois

Publicité

Qui est en ligne?

Nous avons 98 invités et aucun membre en ligne