Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Rumonge-Kigwena : Des habitants dénoncent des tentatives de spoliation de leurs terres par le gouverneur

jeudi, 16 mars 2017 13:55
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La population de la zone kigwena dans la commune et province Rumonge dénonce la spoliation de leurs terres par les autorités provinciales. Un projet de construction d’un village de paix dans les parcelles appartenant à ces habitants est en cours d’élaboration. Les personnes qui se disent propriétaires exigent une indemnisation.

 

Tout a commencé au mois de septembre dernier, lorsque les habitants des collines Cabara et Mayengo de la zone Kigwena ont appris qu’un village de paix allait être construit par l’administration de cette zone dans leurs terres. Ils dénoncent une spoliation de leurs  parcelles par l’administration avec à la tête, le Gouverneur de la province Rumonge.

 

« On a appris que c’est le Gouverneur qui veut spolier nos terres. Ces derniers jours, il a envoyé une délégation accompagnée par l’Ombudsman et certains élus de cette circonscription. Ils ont dit qu’une étude va être faite sur ces terres pour déterminer à qui elles appartiennent. Le résultat de cette étude a montré que ces terres appartiennent à la population ; même l’Ombudsman nous a confirmé le résultat de cette étude », confie un des propriétaires de ces terres.

 

Samedi dernier, des travaux communautaires y ont été effectués. Le Gouverneur a annoncé après les travaux que personne parmi les dix propriétaires de ces terrains n’avait le droit d’y effectuer des travaux champêtres.

 

« Le Gouverneur nous a annoncé qu’on n’a pas le droit d’effectuer des travaux champêtres ou tout autre travaux dans ces champs, alors que la délégation de l’Ombudsman qui avait confirmé que ces terrains étaient les nôtres n’était pas là. Il nous a d’ailleurs avertit que nos cultures seront bientôt arrachées », se plaint cet habitant.

 

La population de la zone Kigwena accuse le Gouverneur de la province Rumonge de vouloir spolier leurs terres sans indemnités. 

 

« L’objectif de ce projet est de s’accaparer de nos terres sans nous donner aucune indemnité. L’étude menée a prouvé que ces terres nous appartiennent, et d’ailleurs c’est nous qui exploitons ces terres depuis longtemps. Nous allons porter plainte auprès des instances habiletés », conclut la même source.

 

Le Gouverneur de la province Rumonge Juvénal Bigirimana nous a signifié qu’il était en réunion et ne pouvait pas répondre à nos questions. 

 

Lu 349 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 189 invités et aucun membre en ligne