Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

L’OLUCOME accuse le Ministre de l’Energie de complicité de détournement des devises destinées à l’achat du carburant

lundi, 13 mars 2017 20:51
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Gabriel Rufyiri, président de l'Olucome Gabriel Rufyiri, président de l'Olucome

Sur 15 millions de dollars américain destinés à l’importation du carburant, 12 millions ont été détournés par certains proches du parti au pouvoir CNDD-FDD en complicité avec le ministre de l’Energie, d’après le président de l’OLUCOME.

 

Selon Gabriel Rufyiri, président de l’Observatoire pour la Lutte contre la corruption et les Malversations Economiques qui a fait ces révélations, le ministre de l’Energie a envoyé des listes intentionnellement erronées à la Banque centrale.

 

« La Banque de la République du Burundi a octroyé une somme de 15 millions de USD aux pétroliers Jeudi 2 Mars 2017 », a déclaré le président de l’OLUCOME ; «  plus de la moitié de ce montant a été versé sur le marché noir par pur spéculation de la différence avec le taux de change officiel. Le taux de change sur le marché noir étant élevé, les pétroliers n’ont pas eu de devises pour importer le carburant », dénonce Rufyiri.

 

Justement, une pénurie de carburant s’est observée la semaine dernière dans la ville de Bujumbura et d’autres principaux centres urbains de l’intérieur du pays. 

 

L’OLUCOME se réserve cependant le droit de publier les noms des personnes à qui ces fonds ont été attribués à la fin de ses enquêtes. Pour Gabriel Rufyiri, les corrompus finiront par être appréhendés.    

 

Lu 151 fois Dernière modification le lundi, 13 mars 2017 20:54

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 115 invités et aucun membre en ligne