Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La RPA tient ferme malgré les tentatives de museler la radio la plus populaire

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Bob Rugurika, Directeur de la RPA Bob Rugurika, Directeur de la RPA

La Direction de la Radio Publique Africaine se dit satisfaite du travail accompli durant ses 16 dernières années. Alors que la RPA souffle ses bougies, Bob Rugurika regrette cependant que ce jour arrive au moment où le paysage médiatique burundais traverse des moments difficiles où le gouvernement en place veut « monopoliser la parole ». 

 

Il remercie vivement les burundais et la communauté internationale qui ne ménagent aucun effort pour que les burundais continuent à être informés en ces temps de profonde crise.

 

« A l'occasion de ce 16ème anniversaire, nous voudrions remercier le peuple burundais de l'intérieur et de l'extérieur du pays qui n'a cessé de nous témoigner sympathie dans ces durs moments. Nous réitérons nos remerciements aux différents partenaires étrangers qui ont pu dépasser la propagande contre nos médias et qui ont décidé de nous accompagner pendant cette période obscure. Une pensée spéciale surtout à tous nos collègues de l'intérieur du pays et ceux en exil dont les conditions de vie et de travail s'avèrent de plus en plus difficile », fait savoir le Directeur de la RPA.

 

Bob Rugurika estime aussi que les ce 16ème anniversaire de la RPA tombe dans un contexte particulier de crise médiatique sans précédent dans le pays. « Le pouvoir en place a décidé de faire taire toute voix discordante en commençant par la destruction méchante et la fermeture des médias indépendants. C'est triste dans le sens où les médias en collaboration avec certaines organisations de la société civile, constituaient de véritables chiens de garde », ajoute-t-il.

 

Le Directeur de la RPA se réjouit cependant d’avoir tenu tête haute face au pouvoir qui voulait museler la presse et toute forme d’expression. « Nous nous réjouissons du fait que nous sommes parvenus à défier le régime en place dans sa volonté d'empêcher toute information libre sur la situation en cours au Burundi. Avec nos maigres moyens et nos services minimum, nous parvenons quand-même à informer l'opinion nationale et internationale sur plusieurs domaines de la vie du pays en général et en particulier sur la situation des droits de l'homme au Burundi ; car ce secteur est en péril vu le nombre croissant de violations massives des droits de l'homme », explique Bob Rugurika.

 

Fidèle à sa mission d'informer la population, la Direction de la Radio Publique Africaine rassure ses auditeurs qu'elle est à pied d'oeuvre pour mettre en place une technique qui permettra aux burundais de pouvoir suivre à nouveau le programme de la RPA en modulation de fréquence (FM).

 

« Avec l'année qui commence, nous avons deux principaux défis majeurs : Le premier est un défi permanent avec un régime violent, anti-démocratique, prédateur qui est prêt à mettre le pays à feu et à sang pour le seul objectif de se maintenir au pouvoir. Non seulement ce sont nos médias qui se retrouvent limités et impuissants et c'est toute la communauté internationale qui se révèle impuissante face à la crise burundaise. Nous espérons que des efforts conjugués seront déployés pour mettre de l'ordre dans le pays. Le 2ème défi est d'ordre technique : Comment pourrions-nous parvenir à réhabiliter d'une façon effective l'espace médiatique burundais? Avec des experts techniciens, nous sommes entrain de faire des tests et tout récemment un test de diffusion sur FM a connu des succès dans certaines zones du pays. Malheureusement, les services de renseignement et l'Agence de régulation de contrôle des télécommunications ont à leur tour commencé à brouiller la fréquence. Comme nous avons pu découvrir les moyens qu'ils utilisent pour brouiller ces fréquences, je peux dire qu'on promet à nos auditeurs une solution durable dans les jours à venir », conclut Bob Rugurika dans une interview accordée lors du 16ème anniversaire de la RPA le 5 mars 2017. 

 

Avant la destruction de ses bâtiments le 14 mai 2015 après une tentative ratée de coup d’Etat, la RPA était classée la radio la plus écoutée selon un dernier sondage IMMAR paru en 2014. 

Lu 154 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 150 invités et aucun membre en ligne