Les mesures de sécurité renforcées au camp de Nduta

vendredi, 03 février 2017 07:41
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le chef de ce camp de réfugiés burundais en Tanzanie a pris ces mesures pour rétablir la sécurité. Cela fait suite à une saisie d’armes à feu dans ce camp. Entre autres mesures, un couvre-feu a été instauré à partir de 20 heures. 
 
Un nombre impressionnant de policiers tanzaniens munis de grenades lacrymogènes était présent ce mercredi 1er Février 2017 au camp de Nduta. Le chef du camp avait averti les réfugiés que des nouvelles mesures allaient être appliquées à partir de mercredi ; mais ils ont été surpris que des policiers s’en soient pris aux réfugiés la veille. 
 
Certains réfugiés étaient rentrés au camp après 20 heures, croyant que le couvre-feu n’était pas encore en vigueur. 
 
Autre mesure de sécurité, désormais les heures de marché sont limitées de 7 heures à 18 heures et les réfugiés n’ont pas droit de quitter le camp. Les commerçants ne peuvent plus se rendre dans le camp ; et doivent étaler leurs marchandises à l’entrée du camp de Nduta à côté d’une position policière. 
 
En plus de ces mesures, 113 jeunes filles et garçons ont été enrôlés dans une agence de sécurité pour la protection du camp des réfugiés.
       
Lu 556 fois

Publicité

Qui est en ligne?

Nous avons 89 invités et aucun membre en ligne