Neuf policiers blessés dans une fusillade au siège de la police de roulage

vendredi, 03 février 2017 07:16
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Neuf policiers ont été blessés au camp de la police de sécurité routière à Bujumbura très tôt ce jeudi 2 février 2017. Un policier est accusé d'avoir tiré sur ses collègues, se blessant grièvement lui aussi. 
 
Quatre policiers ont été grièvement blessés dans la fusillade de la matinée de ce jeudi 2 février 2017, comme le signale le porte-parole de la police nationale burundaise Pierre Nkurikiye. Selon Pierre Nkurikiye, un policier du PSR a dirigé son fusil sur ses collègues endormis. 
 
« Un policier du non de Samuel Nduwimana s'est réveillé, a pris son arme et s'est dirigé au dortoir de ses collègues et a commencé à tirer sur eux. Il en a blessé huit. Le policier n'avait pas de conflit avec ses collègues sur qui il a tiré, seulement ses collègues ont révélé que ces derniers jours, ils ont observé un comportement anormal chez ce policier. Il a des problèmes mentaux. Il a voulu se suicider en se tirant dessus mais il a été simplement blessé », a déclaré Nkurikiye. 
 
Le policier Samuel Nduwimana a été grièvement blessé, des sources indiquent qu’une opération chirurgicale visant à le maintenir en vie a été effectuée par au moins trois médecins. 
 
Des sources proches de la police indiquent que le même agent de PSR s'était réveillé vers 1 heures 45 minutes pour demander de l'eau et du paracétamol à ses collègues. Ses collègues ne lui auraient donné que de l'eau, expliquant que personne n'avait pas de paracétamol.
 
Les mêmes sources indiquent qu’une dizaine de minutes après son départ, le policier Samuel Nduwimana est revenu et a commencé à tirer en rafales sur ses collègues qui dormaient, avant de se tirer une balle dans les mâchoires.
 
La police précise avoir débuté des enquêtes. Tous les neuf policiers blessés sont hospitalisés. 
Lu 548 fois

Publicité

Qui est en ligne?

Nous avons 115 invités et aucun membre en ligne