Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le facilitateur Tanzanien dans la crise Burundaise est à Bujumbura

jeudi, 08 décembre 2016 07:56
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le facilitateur Benjamin William Mkapa Le facilitateur Benjamin William Mkapa
Benjamin Mkapa est arrivé à Bujumbura ce mercredi 7 Décembre 2016 pour une visite de trois jours. L’ancien président tanzanien compte rencontrer le secrétaire-général du parti au pouvoir CNDD-FDD, les représentants des partis politiques reconnus par le gouvernement burundais, la société civile burundaise encore fonctionnelle, les confessions religieuses et le forum des femmes et des jeunes. 
 
Le facilitateur adjoint dans le dialogue burundais compte également se rendre à l’intérieur du pays pour assister au dialogue inter-burundais, organisé par la Commission Nationale de Dialogue Inter-burundais, CNDI. 
 
Cette visite de Benjamin Mkapa au Burundi rend pessimiste l’opposition burundaise en exil. La plateforme du CNARED regroupant plusieurs partis d’opposition trouve décevant de voir le facilitateur assister aux activités de la CNDI ; des activités que le CNARED qualifie de monologue. 
 
« Le facilitateur vient de passer plus de cinq mois dans le silence. On s’attendait à ce qu’il organise une session de dialogue à Arusha. Qu’il se soit déplacé à Bujumbura était une bonne chose, s’il n’y avait pas eu cette récente annonce du secrétaire-général du CNDD-FDD déclarant qu’il s’était convenu avec le médiateur de déplacer le dialogue burundais qui se déroule d’habitude à Arusha en Tanzanie pour Bujumbura.
 
Cela est extrêmement préoccupant, » notifie Pancrace Cimpaye, porte-parole du CNARED. 
 
Pancrace Cimpaye se demande si le facilitateur a déjà intégré les négociations d’Arusha au dialogue Inter-burundais qui se déroule au Burundi, un dialogue qu’il qualifie de « monologue » puisqu’il émane du seul gouvernement. Pour lui, si cela s’avère être vrai, « ce transfert » sera navrant et cela démontrera que « le dialogue initié par le gouvernement de Nkurunziza va supplanter le dialogue extérieur et l’avenir des burundais est mis en jeu », estime le porte-parole du CNARED.    
Lu 688 fois Dernière modification le mercredi, 01 mars 2017 14:38

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 153 invités et aucun membre en ligne