Quand l’immixtion du parti Cndd-Fdd dans les affaires administratives irrite certaines autorités

Certains administratifs de la commune Mutimbuzi dénoncent l’ingérence du secrétaire du parti Cndd-Fdd en province Bujumbura, dans l’administration de cette commune. Evaluant la situation sécuritaire dans une réunion convoquée ce mercredi 30 septembre, ce leader du parti au pouvoir a menacé les administratifs de limogeage en cas de perturbation de la sécurité dans leur commune.

La réunion en question avait été convoquée par le secrétaire du parti Cndd-Fdd en province Bujumbura. Elle a eu lieu sur la colline Kinyinya 1, zone Rukaramu, non loin du bar MIAMI appartenant au député Zénon Ndaruvukanye élu dans la même circonscription.

‘’ Cette réunion a été convoquée par Emmanuel Nkeshimana, secrétaire du parti Cndd-Fdd en province Bujumbura. Tous les élus dans les 33 collines que compte la commune Mutimbuzi, ainsi que les responsables du parti Cndd-Fdd sur ces collines, avaient répondus présents à ladite réunion. L’objectif de la réunion était l’évaluation de l’état de la sécurité. Il a tenu à rappeler que toutes les collines de Mutimbuzi sont dirigées par des membres du parti Cndd-Fdd seulement.’’ Témoigne un des administratifs qui a participé à ladite réunion.

Selon toujours cet administratif, Emmanuel Nkeshimana, secrétaire du parti Cndd-Fdd en province Bujumbura, a mis en garde tous ceux qui étaient présents. Il s’en est pris à eux, en leur promettant de les destituer. La raison avancée est que rien ne peut justifier l’insécurité qui prévaut dans cette localité alors qu’elle est sous la responsabilité des membres de leur parti.

‘’ A votre attention, que la sécurité ne soit pas perturbée. Vous savez bien que tout habitant de la colline est connu par le chef de cette colline. Nous connaissons ceux qui ne sont pas de notre parti. Si un de ces derniers disparait toute une  journée par exemple, agissons vite  et avertissons le responsable du parti de cette colline. N’oubliez pas que si vous avez été élus, c’est grâce au parti Cndd-Fdd’’ A menacé le secrétaire du parti Cndd-Fdd en province Bujumbura. Pour le moment, bon nombre de ceux qui étaient présents à cette réunion dénoncent cette attitude du secrétaire du parti de l’aigle qui s’arroge le droit de s’ingérer dans des affaires qui dépassent de loin ses prérogatives.

‘’ Nous sommes vraiment étonnés de voir un secrétaire du parti se mêler des affaires administratives. Même si ces autorités sont issues de ce parti, la gestion du pays diffère de celle d’un parti politique.’’ 

La rédaction de la RPA a contacté Emmanuel Nkeshimana, secrétaire du parti Cndd-Fdd en province Bujumbura, ainsi que Simon Butoyi, administrateur de la commune Mutimbuzi, mais leurs téléphones sonnaient sans que personne ne décroche.