Le Gouvernement tanzanien durcit les mesures contraignant les burundais à se rapatrier

Tous les réfugiés burundais du camp de Nyarugusu ont été priés d’aller se faire inscrire pour le rapatriement. Les chefs des zones leur ont transmis ce message dans des réunions tenues dans différentes zones ce mercredi 12 Août.

Un seul message a été transmis ce mercredi aux burundais réfugiés au camp de Nyarugusu : se rapatrier volontairement. ‘’ On nous a intimé l’ordre de nous faire tous enregistrer pour être rapatriés au pays, de gré ou de force. Lors de cette réunion, on nous a dit que la décision a été prise par le responsable du camp et représentant du gouvernement tanzanien.’’ Raconte un des participants à l’une des réunions tenues par les différents chefs de zone.

Lors de ces réunions, il a également été recommandé aux réfugiés de suspendre toute activité en rapport avec la construction. ‘’ On nous a dit que désormais, on doit mettre un terme à tous les travaux de construction en cours, que ce soit pour ce qui est de couvrir les maisons, les rénover ou même fabriquer des briques.’’ Poursuit ce réfugié burundais.

Cette mesure a été mal accueillie par ces réfugiés qui y voient une autre façon de les persécuter. D’où ils demandent que leurs droits soient respectés.

Ce camp de Nyarugusu héberge les réfugiés burundais et ceux de la République Démocratique du Congo.