La CENI accusée de truquer les élections communales

La commune Mugamba n’a jusqu’à présent pas pu organiser les élections pour la mise en place des nouveaux organes communaux. Le parti CNL accuse la commission électorale provinciale indépendante CEPI en sigle d’être responsable de ce retard. Pour le CNL, cette commission, en collaboration avec le parti au pouvoir, serait en train de manœuvrer pour que ces élections soient remportées par le Cndd-Fdd.

Ces élections pour la mise en place des nouveaux organes en commune Mugamba étaient prévues le vendredi 24 juillet mais elles n’ont pas eu lieu parce que les membres du parti Cndd-Fdd et ceux du parti Uprona n’ont pas répondu présent à ce rendez-vous. Les membres du parti CNL indiquent que ces militants du parti au pouvoir s’absentent car conscients de son impossibilité à remporter ces élections.

« Ils s’absentent pour décourager les membres du parti CNL. Vous avez entendu ce qui s’est passé en commune Ntahangwa où on a reporté les élections pour distraire les membres des autres partis politiques afin de pouvoir les organiser dans la discrétion. Nous avons peur que c’est le même scénario qui se prépare ici à Mugamba ».

Le parti CNL accuse la commission électorale provinciale indépendante CEPI d’être responsable de ce retard. En collaboration avec les membres du parti au pouvoir, cette commission serait en train de manœuvrer pour que ces élections soient remportées par le Cndd-Fdd.

« Les principaux responsables de ce retard sont les membres du parti Cndd-Fdd et ceux de l’Uprona car ils ont remarqué que même s’ils se mettent ensembles comme ils l’ont déjà fait dans d’autres communes, ils ne vont pas gagner ici à Mugamba. Ils sont en train de cibler des personnes à corrompre ou à arrêter afin d’atteindre le quorum ».  Indique un des membres du parti CNL.

Les membres du parti CNL accuse le président de la Commission électorale provinciale Indépendante CEPI, natif de cette commune d’être le principal responsable de ce retard. A ce propos, nous avons essayé de joindre Léonidas Niteretse, président de la Commission électorale indépendante en province Bururi, mais son téléphone sonnait sans que personne ne décroche.

A Mukaza, l’administrateur est élu après plusieurs gymnastiques

Au troisième tour, les élections communales à Mukaza ont été remportées par le parti Cndd-Fdd après s’être coalisé avec le parti Uprona.

Ce siège est revenu à l’actuel secrétaire général du parti Cndd-Fdd en commune Mukaza du nom de Rénovat Sindayihebura.

Ces élections se sont tenues en l’absence des membres du parti CNL qui a préféré les boycotter arguant qu’elles étaient truquées d’avance, vu que le parti au pouvoir a fait recours à l’achat de conscience pour s’assurer de sa victoire.