Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

MONDIAL RUSSIE 2018: La RDC prend une option pour une qualification en battant le Burundi

Évaluer cet élément
(4 Votes)
Match Burundi vs RDC au Stade P L Rwagasore. Match Burundi vs RDC au Stade P L Rwagasore.

Les Léopards de la RDC ont battu les Hirondelles du Burundi devant son public par 3 buts à 2 dans un match aller de folie. Le sélectionneur de la  RDC félicite ses poulains pour les 3 points gagnés à l’étranger alors que celui du  Burundi semble faire des grimaces.

Le stade Prince Louis Rwagasore était envahi par un grand public depuis 11 heures de ce jeudi. Dans toutes les rues menant vers cet unique stade au terrain synthétique de la capitale, les fans de toutes les deux équipes nationales étaient là, en train de parier sur le score du jour. Les congolais, fidèles à leur équipe nationale, ont fait le déplacement jusqu’à Bujumbura. Des milliers de supporters congolais d’Uvira, de Bukavu et même de Goma sont venus soutenir les Léopards de la RDC. Les journalistes de l’Est de la RDC eux aussi étaient présents au rendez-vous, les uns pour retransmettre le match en direct et d’autres pour être les témoins directs de la victoire de la RDC. Le stade Prince Louis Rwagasore était plein à craquer et les autorités du Burundi comme le premier vice-président de la République était au stade.

 

Le match a commencé à 15h30 comme prévu malgré que la pluie ait failli gâcher la fête. Dès les premières minutes, les Léopards de la RDC sont à l’attaque. Une occasion nette de but se manifeste mais le ballon sera repoussé par le poteau. A la 6ème minute, dans une confusion totale, l’international congolais de Cristal Palace d’Angleterre Yannick Yala Bolasie marque le premier but. Le stade vibre au rythme de vuvuzelas amenés par les congolais et surtout que les tribunes A et B étaient bien acquis à leurs causes sans compter ceux du pourtour. Les Léopards sont les maitres du terrain avec des ballons en profondeur et par leurs tailles, ils s’imposent. Les burundais poussent mais la défense congolaise est bien en place.

 

Les Intamba du Burundi combinent bien et profitent d’une faille de la défense congolaise, Cédric Amissi marque à la 40ème minute. Les pendules sont remises à zéro avec l’égalisation du score juste avant la mi-temps.

 

A la reprise de la seconde période, les deux équipes nationales qui cherchent un ticket pour le Mondial organisé par la Russie en 2018 se donnent beaucoup d’occasions nettes de buts mais les deux portiers sont bien positionnés pour sauver leurs cases, ce qui ne durera pas trop longtemps malheureusement.

 

Le sélectionneur congolais Florent Ibenge opère des changements mais celui du Burundi, Ait Abdelmalek Ahcene, préfère garder les 11 joueurs du départ. A la 85ème minute, Cédric Amissi double la mise pour le Burundi : 2 buts contre 1. Les fans des Intamba jubilent et rêvent d’avoir battus les congolais à 5 minutes avant la fin du temps réglementaire. Mais c’est pour une courte durée. Une minute après, monté depuis le milieu du terrain, l’international congolais de Cristal Palace d’Angleterre Yannick Yala Bolasie, encore lui, signe un doublé. Le match devient fou. Les congolais chantent, les burundais répliquent et l’ambiance est électrique dans le terrain. Firmin Mubele qui est entré en seconde période, marque le 3ème but des congolais à la 87ème minute et crucifie ainsi les burundais chez eux. 3 buts à 2 buts en faveur de la RDC, ce sera le score final du match aller pour la qualification du Mondial de 2018 en Russie.

 

 

Réactions à chaud.

 

 

Le premier à prendre la parole après le match est Florent Ibenge, entraineur de la RDC. Il a commencé par féliciter ses joueurs qui ont gagné le match aller bien que « le terrain était impraticable car il y avait des flaques d’eau dans le terrain synthétique ». Pour lui, à Kinshasa « nous allons confirmer notre qualification » affirme le sélectionneur de la RDC.

 

Quant au sélectionneur de l’équipe nationale du Burundi, « les joueurs de la RDC ont une grande expérience par rapport à mes joueurs car eux ils jouent dans de grands championnats européens et nous ici nous sommes en train d’apprendre mais la coupe du monde n’est pas notre priorité » lâche  Ait Abdelmalek Ahcene.

 

Le match retour est prévu ce dimanche 15 novembre à Kinshasa entre les Intamba du Burundi qui, cette fois-ci pourraient aligner son international anglo-burundais Gaël Bigirimana contre la RDC. Avant ce match, le Burundi avait éliminé Seychelles alors que la RDC avait profité du forfait de la République Centrafricaine à cause de la situation politique qui secoue ce pays.

 

Lu 2367 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 134 invités et aucun membre en ligne