La famine qui sévit dans plusieurs provinces du pays cause aujourd’hui des conséquences familiales néfastes. A Kirundo, certaines familles commencent à vendre leurs propriétés foncières pour pouvoir subvenir aux besoins primaires. Les abandons scolaires sont également enregistrés suite à cette même famine.
Rumonge, Bujumbura, Muyinga, Kirundo et Makamba sont les provinces affectées par la famine. Selon un rapport de l’Organisation Mondiale de l’Alimentation, FAO, plusieurs personnes ont déjà quitté le pays par manque de nourriture, accentuée par la situation politico-sécuritaire du pays. 
Les réfugiés du camp de Nakivale en Ouganda se réjouissent de la nomination de nouveaux responsables de ce camp. D'origine ougandaise, les nouvelles autorités du camp ont déjà remis en ordre la gestion qui faisait défaut avec l’équipe dirigeante précédente. 
Les personnes qui se rendent régulièrement dans les locaux de la Cour Suprême à Bujumbura craignent d’attraper des maladies liées aux mains sales. Des odeurs nauséabondes de détritus humains empestent les enceintes de la cour. 
Une trentaine de personnes vivant dans la zone Nyakabiga ont reçu du travail de nettoyage des routes et des avenues pavées en mairie de Bujumbura. Avec cet emploi, elles font savoir qu’elles parviennent à prendre en charge leurs familles. Les enfants qui avaient abandonné l’école ont également repris leurs études grâce au salaire de leurs parents.

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 152 invités et aucun membre en ligne