Les travaux de construction des maisons en dur sont presque au ralenti, si pas arrêtés, au camp des réfugiés burundais de Nduta en Tanzanie. Une situation qui vient ajouter le drame au drame surtout en cette période des pluies.
Les champs des cultures se trouvant dans les communes de Rugombo et Buganda se sont asséchés suite au soleil de plomb observé dans la région. Face à cette situation très alarmante, les agriculteurs demandent à l'administration de leur venir en aide. La direction provinciale de l'agriculture et de l'élevage demande en retour à ces agriculteurs de faire preuve de patience « en attendant qu'il pleuve ». Paradoxalement, le gouverneur de la province a invité la population de Cibitoke de collecter des vivres pour les habitants de certaines communes de Kirundo qui fait face à la disette. 
Le HCR a fait un don de 50 millions de dollars aux réfugiés Burundais du camp de Mahama au Rwanda. Ce don servira à construire un grand centre où les femmes exerceront différentes activités.
Les communes concernées par la famine sont Busoni, Kirundo et Bugabira de cette province du nord du pays. La cause est la mauvaise récolte due aux perturbations climatiques qui ont bouleversé les saisons culturales A et B. 
Le gouvernement du Burundi semble décidé à chasser des villes les personnes démunies. Après Bujumbura, c'est le tour de Gitega où l'administration locale a chassé ce samedi 22 octobre des familles qui habitaient dans des maisons en chantier dans le quartier de Nyabisindu-Mushasha. Selon l'administration locale, ces personnes sont une source d’insécurité mais aussi d’insalubrité.

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 207 invités et aucun membre en ligne