L’ONG OXFAM en collaboration avec le Ministère en charge des réfugiés au Rwanda ont  inauguré une nouvelle source d’eau potable ce mercredi dans le camp des réfugiés burundais de Mahama. Les réfugiés de ce camp disent que cette source vient résoudre les problèmes liés au manque d’eau potable. Cette source servira également aux rwandais vivants aux alentours du camp de Mahama.
Au centre-ville de Gitega ainsi que dans les quartiers, le nombre des enfants de la rue devient de jour en jour croissant. Vivant dans un contexte de grande précarité, ils sont reprochés d’une rare violence et sont stigmatisés comme des marginaux, des délinquants et sont la terreur de la population surtout pendant la nuit. L’administration et la population se rejettent la responsabilité, alors que le 26 novembre a été instituée journée mondiale des enfants de la rue. 
Depuis deux semaines, les prix des produits alimentaires dans différents marchés localisés dans la province de Cibitoke sont en hausse. Cette flambée des prix jugée incompréhensive par ces habitants crée un climat de désaccord entre eux et les commerçants. 
Dans un article publié le 16 Novembre 2016, Médecins Sans Frontières œuvrant dans les camps de réfugiés en Tanzanie lance un cri d’alarme. Chaque mois, la Tanzanie enregistre 10.000 nouveaux venus et la distribution alimentaire est sous menace de réduction selon MSF, par manque de fonds.
La famine qui sévit dans plusieurs provinces du pays cause aujourd’hui des conséquences familiales néfastes. A Kirundo, certaines familles commencent à vendre leurs propriétés foncières pour pouvoir subvenir aux besoins primaires. Les abandons scolaires sont également enregistrés suite à cette même famine.

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 208 invités et aucun membre en ligne