Depuis le 19 décembre 2016, une pénurie d’eau potable s’observe au camp de Mahama au Rwanda qui abrite des réfugiés burundais. Ce manque d’eau est dû à des tuyaux endommagés. Les réfugiés craignent une épidémie de maladies liées aux mains sales. 
Chaque 25 décembre, tous les chrétiens des quatre coins du monde célèbrent la naissance du Christ. Néanmoins, cette journée de noël n'a pas été célébrée comme d'habitude au Burundi. Pour cause, mis à part la crise financière qui touche la plupart des ménages, certaines familles n'ont pas fêté avec joie noël, puisqu'endeuillées par la crise politico-sécuritaire. 
Le programme alimentaire mondial change de stratégie. Désormais, les réfugiés en Tanzanie ne recevront plus d'assistance en vivres mais plutôt en argent liquide. Ce projet démarre dès ce jeudi 15 décembre 2016 et le camp de Nyarugusu, qui abrite des réfugiés burundais et congolais, a été pris pour camp pilote.
Les agriculteurs de la province Ngozi espèrent une bonne récolte cette année, malgré des difficultés rencontrées au début de la saison culturale. Il y a eu notamment le manque de semences et d’engrais chimiques. 
Les effectifs des enfants qui font le commerce ambulant des arachides et des œufs dans les bistrots et les rues de la ville de Gitega ont gonflé depuis un certain temps. Ces enfants ont fui la pauvreté dans leurs familles, mais survivent très difficilement dans la ville.

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 206 invités et aucun membre en ligne