Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le phénomène des enfants de la rue refait surface dans la capitale Bujumbura, et cette fois-ci avec une allure inquiétante, s’inquiètent les habitants de la ville. La pauvreté qui s'observe dans les familles serait la principale cause qui pousse ces enfants à mendier. Ces derniers demandent au Gouvernement d'initier des projets qui les feraient sortir de la rue.

Les vendeuses de l’espace « Grenier du Burundi» situé à l’ex-marché central de Bujumbura sont en colère suite à la mesure de les renvoyer vers le marché dit « COTEBU» à Ngagara. Elles affirment n’avoir pas été averties du déménagement imminent, et qu’une partie de leurs marchandises ont dû être jetées.

Un jeune réfugié burundais du camp de Mahama au Rwanda continue de plaider pour une assistance afin de se faire soigner à l’étranger. Rémy Nkunzimana, qui a témoigné sur la RPA il y a quelques mois, est hospitalisé depuis 2015 après avoir été tabassé par des policiers au Burundi qui lui ont brisé les tympans. 

Les albinos burundais réfugiés au camp de Nakivale en Ouganda se heurtent au manque criant des produits de protection pour leur peau contre les rayons du soleil. Ils demandent aux organisations humanitaires de leur venir en aide, pour qu’ils ne soient pas soumis à des risques de cancer de la peau. 

Plus de 300 ménages composés de 1.459 personnes du site des déplacés de Kamakara sont menacés par la famine. Installés en commune Rugombo de la province Cibitole depuis 2005 par l'ONG "Solidarité", ils viennent de passer plus de 5 ans sans aucune assistance et certains commencent à fuir vers la RDC.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 97 invités et aucun membre en ligne