Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Après la démolition de leurs maisons, les anciens propriétaires qui ont dû évacuer le site du palais présidentiel en construction à Gasenyi ne savent plus à quel saint se vouer. Les habitants, à majorité des militaires et des policiers, s’inquiètent fortement pour leur survie étant donné qu’ils doivent continuer à rembourser les crédits contractés pour construire leurs maisons. 

Une vingtaine de familles sont concernées par cette démolition en zone Rubirizi, quartier Gasenyi 1, colline Gatunguru de la commune Mutimbuzi dans Bujumbura où se construit le palais présidentiel et les infrastructures connexes. Alors qu’elles assistaient impuissamment à la destruction de leurs maisons, des pleurs, le désespoir et la détresse se lisaient sur leur visage. 

Une pénurie d’eau potable persiste dans la zone Musaga depuis une semaine. Les habitants sont obligés de payer des sommes exorbitantes pour remplir un ou deux bidons d’eau. Leur principale crainte est cependant les maladies des mains sales.

Le tribunal de Grande Instance de GITEGA a décidé la perpétuité pour deux des onze personnes à majorité militants du FNL d'Agathon Rwasa accusées de meurtre d'un vieillard de la commune Nyarusange en province GITEGA. Cinq autres ont écopé d'une peine de vingt ans de prison et d'un dédommagement de 14 millions de francs ; tandis que quatre autres ont été acquittés. L'avocat de la défense de même que leurs clients dénoncent un procès politique et un jugement injuste. 

Le projet de pavage des rues et avenues de la ville de GITEGA n’est toujours pas mis en vigueur, alors que les bénéficiaires ont versé leurs contributions depuis plus de dix ans. Les habitants du quartier Shatanya sont les plus inquiets car leurs contributions datent de 2004. 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 141 invités et aucun membre en ligne