La vacance de poste depuis plus de 2 mois à la tête de la police de sécurité routière a de nombreuses conséquences fâcheuses. C’est du moins ce que rapporte le président de l’Observatoire de la sécurité routière. Nixon Habonimana indique notamment des criminels qui circulent librement et les personnes qui conduisent dans l’état d’ivresse. Sur ce, il demande au chef de l’Etat de nommer au plus vite le commandant de la police de sécurité routière et pas n’importe lequel, quelqu’un qui est assez responsable pour contrôler et délivrer les permis de conduire.

La fondation Intahe interpelle la Commission Electorale Nationale Indépendante « CENI » de corriger toutes les déséquilibres qui sont observées dans la mise en place des CEPI. Selon le président de la Fondation Intahe, si ces lacunes ne sont pas corrigées à temps, de prochaines élections ne seront pas crédibles, transparentes et acceptables par tous. Cependant Cassien Simbare se félicite de la mise en place des CEPI dans tout le pays.

La jeunesse affiliée à différents partis politiques devrait laisser de côté la manipulation politicienne, pour plutôt se battre pour avoir une place considérable dans les projets de société des partis politiques. Déclaration du réseau des citoyens probes. Selon le vice-président de ce réseau, Gervais Nibigira, la jeunesse devrait marquer la différence aujourd’hui comparé aux années passées où les jeunes ont participé aux événements tragiques qui ont endeuillé le Burundi. Gérard Nibigira, c’est le vice-président du RCP. Réseau des Citoyens Probes.

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 206 invités et aucun membre en ligne