Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La pénurie de carburant n’a toujours pas trouvée de solution dans la ville de Bujumbura et l’intérieur du pays. Elle cause déjà d’énormes problèmes dans la vie de tous les jours. En plus de la hausse des prix des denrées alimentaires, les usagers des transports en commun trouvent difficilement des bus. Beaucoup sont obligés de marcher à pieds sur de longs trajets pour aller travailler ou le soir pour rentrer.

L'Abbé Adolphe Ntahondereye de la paroisse Gatumba en Commune Mutimbuzi est décédé ce mercredi 10 Mai 2017. Sa mort intervient quelques jours après sa libération par des ravisseurs, qui l’avaient enlevé le mois dernier et détenu durant plus de deux semaines. Sa santé s'était détériorée depuis son retour, selon plusieurs paroissiens.

La maison Shalom a inauguré un centre communautaire dénommé ‘’Oasis of peace’’ dans la ville de Kigali au Rwanda ce mardi. Des Burundais et Rwandais seront formés en couture, en art culinaire et en anglais entre autre activités.

La pénurie d’essence perdure dans tout le pays, et principalement dans la ville de Bujumbura. Les moyens de déplacement sont aujourd'hui handicapés par ce manque de carburant. Les habitants de la capitale n'ont d’autre choix que de se déplacer à pied, malgré de longues distances à parcourir. 

Les familles récemment expulsées du secteur Gasenyi à cause de l’extension de l’espace du palais présidentiel désespèrent de trouver un logement. Après la démolition de leurs maisons, elles demandent avec insistance au gouvernement de les reloger, au risque de mourir dans la rue. 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 145 invités et aucun membre en ligne