Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 7 Novembre 2018

jeudi, 08 novembre 2018 08:36
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sécurité :

-Les militaires burundais ont tué 4 civils somaliens en réaction d’une bombe qui avait touché légèrement sans faire beaucoup de dégâts leur véhicule lors d’un convoi à Mogadiscio. La population a organisé une manifestation pour demander justice. Elle a été dispersée par des tirs à balles réelles de l’Amisom. (Source RPA)

 

-Deux commerçants, Nsengiyumva Ildefonse, ancien agent de la PNB et Ciza Apollinaire ont été arrêtés à la frontière burundo-rwandaise par la police pour motif qu’ils veulent regagner les mouvements rebelle. Ils ont été conduits au poste de police de Mparamirundi. Le lendemain ils ont été embarqués dans un véhicule vers un lieu jusqu’ici inconnu. (Source RPA)

 

-Plusieurs cadavres en décomposition ont été découverts dans la Rusizi à la frontière burundo-rwandaise l Nyamitanga. L’administration s’est précipitée pour les enterrer avant toute investigation d’identification. La Ligue Iteka se dit être choquée de ce comportement de l’administration. (Source Radio Inzamba)

 

Politique :

 

-Deux associations (Pisc Burundi et Capes +) de la société civile burundaise ont déclaré ne pas considérer les conclusions du dernier round des négociations d’Arusha pour la paix suite à la participation des personnes recherchées par la justice burundaise qui y ont participé. (Source Radio Isanganiro)

 

Réfugiés :

 

-Les réfugiés du camp de Nduta en République unie de Tanzanie s’inquiètent de la disparition discrète du camp de deux réfugiés, Guillaume et Radjabu qui collaborent avec le pouvoir de Bujumbura. Ils suspectent qu’ils sont à Bujumbura pour des concertations pour une éventuelle déstabilisation du camp. (Source Radio Inzamba)

 

Droits de l’homme :

 

-Huit personnes ont été arrêtées et conduites aux cachots de la commune Matana depuis une semaine par le Gouverneur de la province de Bururi sous prétexte d’avoir abattu des arbres appartenant à l’Etat. Les victimes parlent d’un abus de pouvoir car ils ont exploité leur propre domaine. (Source RPA)

 

Bonne Gouvernance :

 

-Les 2 bataillons des militaires burundais de la Minusca auront bientôt trois mois d’indemnités sur les huit mois d’arriérés de salaires qu’ils réclament selon une correspondance confidentielle du ministre de la défense nationale adressée au ministre des finances. Signalons que ces retards de paiement se font au niveau des autorités burundaises pour diverses spéculations alors que les contributeurs payent à temps. (Source RPA)  

 

-L’administrateur de la commune Kanyosha veut exproprier des acquéreurs des portions de terre sur l’ancienne route abimée Jenda-Bujumbura, RN7 sur la colline Kabumba au profit de nouveaux exploitants sur versement des pots-de-vin. (Source RPA)

 

-Le Gouverneur de la province de Ngozi a suspendu depuis plus d’un mois les activités d’exploitation de la vallée de Kinyama pour cause, la destruction de la nature. Les exploitants grognent contre cette mesure et demandent qu’ils soient associés en vue de trouver des solutions favorables à tout le monde. (Source RPA)

 

Education :

 

-La création des centres de métiers dans tous le pays a été précipitée, a fait remarquer la Ministre de l’éducation et des métiers, Janvière Ndirahisha au cours d’un atelier d’évaluation organisé par son Ministère.  Entre autre défis majeurs relevés figurent le manque d’enseignants suffisants et qualifiés, la durée de formation, le manque de manuels scolaires. (Radio Inzamba). La Ministre Janvière Ndirahisha a annoncé la distribution des manuels scolaires au cours de cet atelier. (Source Radio Isanganiro)

 

-Le bastonnade comme punition dans les écoles est dépassé. L’enseignement moderne appelle l’enseignant à recourir aux nouvelles méthodes pour punir l’élève qui consistent surtout à lui prodiguer des conseils pour le ramener à se corriger selon Alexis Ndayizigiye de l’Association des experts de l’éducation. Le rôle des parents est irremplaçable a-t-il indiqué. (Source Radio Isanganiro)

 

Santé :

 

-Karirekinyana Ginette, présidente de l’Association de prévention du paludisme par des herbistes naturelles apprécie la mesure de suspension de la médecine traditionnelle. Elle demande qu’il y ait de l’ordre dans ce secteur. (Source Radio Isanganiro)

 

Société :

 

-Situation alarmante des agriculteurs de la Commune Rumonge suite à la hausse des prix des semences et des boutures durant cette saison culturale. Certains n’ont pas encore semé suite au manque de moyens et demandent à quiconque de leur venir en aide. (Source RPA)

 

-L’Administrateur communal de Buhiga a procédé à la distribution des vaches aux populations dans le cadre du développement qui avait été suspendu par la direction provinciale de l’agriculture et de l’élevage depuis ce lundi 5 Novembre 2018. Et ce sur le doute de la santé de ces animaux. (Source Radio Isanganiro)

 

-Le directeur du Centre-est de la Regideso interpelle les propriétaires de chantiers de construction de tenir compte de la position des installations et des sources d’eau avant de commencer leurs travaux. Le constat étant que cela n’a pas été respecté dans certaines localités de Gitega et entrainera des pertes à cause des démolitions (Source Radio Isanganiro)     

 

Monitoring des Médias par la RPA

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 287 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha