Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Burundi : Les Nouvelles de chez Nous de ce 6 Novembre 2018

mercredi, 07 novembre 2018 08:22
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Sécurité :

-Les militaires burundais qui sont partis en renfort de leurs collègues en débandade en RDC auraient une double mission. Ils attendraient un autre renfort pour une nouvelle attaque contre les rebelles du Red-Tabara. Une somme importante d’argent aurait été débloquée par Bujumbura pour intéresser les chefs coutumiers et les militaires congolais pour aider dans l’opération. (Source Radio Inzamba)

 

-Selon le bulletin hebdomadaire de la Ligue des droits de l’homme Iteka via son vice-président Emmanuel Nibizi, 10 personnes dont 7 corps retrouvés ont été tués, 42 personnes arrêtées arbitrairement et 2 cas d’abus sexuels. Les Imbonerakure, les agents de la Police nationale du Burundi et du Service national de renseignement, certains administratifs sont pointés du doigt. (Source Radio Inzamba)

 

-Les contradictions du ministre de la Sécurité publique et du porte-parole de l’armée burundaise sur l’incursion éventuelle de l’armée burundaise sur le sol congolais démontre que le gouvernement de Bujumbura est dépassé et qu’il ne sait plus à quel Saint se vouer, propos de Karayenga Athanase, expert en communication. (Source Radio Inzamba)

 

-Des vols perpétuels sont signalés dans les quartiers de Muremera et Gisagara de la ville de Ngozi. Les Imbonerakure sont suspectés et les commerçants victimes, demandent à l’autorité de leur permettre d’engager leurs propres veilleurs. (Source RPA)

 

Droits de l’homme :

 

-Les 12 détenus sous traitement inhumain dans la prison de Gitega pour avoir soulevé les autres auraient quitté la cellule de correction et auraient recouvré le droit de visite, a déclaré le directeur adjoint de la prison de Gitega (Source RPA)

 

-Le trafic humain vers les pays arabes s’élève à 4.000 filles depuis 2015. Les causes seraient la misère, le chômage et l’ignorance principalement. Nkundimfura Olivier, Conseiller à la première Vice-présidence reconnait que ce trafic existe et qu’il s’est amplifié depuis la crise de 2015. (Source Groupe de Presse Iwacu)

 

Justice :

 

-Le ministère public a requis une peine allant de 20 ans à 5 ans de servitude pénale au 110 détenus sur les 115 poursuivis d’appartenance aux bandes armées alors qu’ils rentraient volontairement de la RDC ou ils s’étaient réfugiés. L’honorable Banciryanino Fabien n’a pas manqué à dénoncer une injustice indiquant que le ministère public n’a pas pu citer l’article de référence pour demander cette punition. (Source Groupe de Presse Iwacu)

 

Environnement :

 

-Le 06 Novembre de chaque année est célébré, Journée internationale contre l’exploitation de l’environnement en période de conflit. Le Secrétaire Général des Nations-Unies Antonio Guteress interpelle tout monde à lutter en faveur de l’environnement. Selon Mamert Sabushimike, président de l’Association des amis de la nature indique que ce secteur a été longtemps menacé par les feux de brousse au Burundi. Le campement des militaires dans les réserves forestières, vient empirer de plus la situation. (Source Radio Inzamba)

 

-Les infrastructures construites sur le versant sud de la rivière Ntahangwa prés de l’Eglise Nyakabiga sont menacées d’écroulement malgré la promesse du Ministère ayant l’Aménagement dans ses attributions. (Source RPA)

 

Santé :

 

-Faisant suite à l’ordonnance du Ministre de la santé publique demandant la suspension provisoire des activités de la médecine traditionnelle, l’Association Semabu préconise une complémentarité a l’instar de l’Afrique de l’Ouest ou les tradi-praticiens travaillent dans les hôpitaux publics. (Source Radio Isanganiro)

 

Réfugiés :

 

-Sur les 108 familles du camp de Mutendeli inscrites pour un rapatriement volontaire, seul 9 se sont présentées au lieu d’attente. Le motif reste la recrudescence de l’insécurité dans le pays dû à l’échec des pourparlers Arusha (Source RPA)

 

-728 burundais en provenance des camps de Nduta et Mutendeli en Tanzanie sont rentrés volontairement ce mardi 05 Novembre 2018. Signalons que ces populations sont originaires des provinces de Ruyigi, Cankuzo et Karuzi, propos du porte-parole du Ministère de la sécurité publique. (Source Radio Isanganiro)

 

Société :

 

-156 lauréats venant de toutes les communes de Karuzi dont 15 filles et 3 de l’ethnie Twa ont passé le concours d’entrée à la police nationale ce mardi 5 Novembre 2018 à Karuzi. Les épreuves de mathematique, du français et du sport sont prévues. (Source Radio Isanganiro)

 

-8.000 personnes vulnérables en province de Rumonge ont bénéficié des aides humanitaires (haricot, maïs et huile) du PAM et de la Croix-Rouge Burundi. Les personnes âgées, les handicapés, les victimes des catastrophes naturelles, les orphelins chef de famille ont été privilégiés (Source RPA)

 

-Selon le rapport du PAM, un burundais sur 3 trois a besoin d’une assistance alimentaire. La situation du Burundi est comparable à celle de la Somalie. (Source RPA)

 

Monitoring des Médias par la RPA

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 278 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha