Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les conséquences du non-paiement des caféiculteurs de la commune Giheta commencent à se manifester dans les autres secteurs de l’agriculture.

jeudi, 11 octobre 2018 11:23
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les caféiculteurs de la commune Giheta sont aujourd’hui dans l’incapacité de s’acquitter du paiement de la deuxième tranche pour l’achat de l’engrais chimique. Non plus, ils enregistrent un retard dans la préparation de la saison culturale A. Ainsi, ils demandent aux autorités de la filière café de procéder à leur paiement dans les meilleurs délais.

Le retard pour se procurer de l’engrais chimique en commune Giheta de la province Gitega est dû au retard de paiement des caféiculteurs de cette commune comme ces derniers le témoignent.

 

« Nous avons rencontré beaucoup de problèmes durant cette saison culturale A car, certains parmi nous n’ont pas pu récupérer l’engrais chimique alors qu’ils ont payé l’avance. Ce problème est dû à notre source de rémunération qui est le paiement aux caféiculteurs. Jusqu’à présent, nous avons attendu mais en vain. »

 

Ces cultivateurs révèlent également qu’ils enregistrent un retard dans la préparation de la saison culturale A. Ils demandent aux autorités de la filière café de procéder à leur paiement dans les meilleurs délais.

 

« Pour le moment, la saison culturale A vient de commencer.  Nous ne saurons  pas quoi faire s’ils ne nous payent pas. Nous attendons avec espoir mais ils ont trop trainé. C’est un problème. »

 

La situation se présente ainsi alors que le conseil national de sécurité a demandé aux autorités de la filière café de procéder au paiement des caféiculteurs fixant la dernière échéance au 15 Octobre courant.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 384 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha