Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Des mesures draconiennes pour les auteurs de la saleté dans la capitale

jeudi, 11 octobre 2018 11:12
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Désormais, quiconque jettera des saletés ou immondices en pleine rue sera sévèrement puni. C’est du moins ce qu’a déclaré ce mardi le chef de zone Rohero de la commune Mukaza. Meme si les citadins en général et les habitants de cette localité en particulier  se réjouissent de cette mesure, ils demandent à ce qu’il y ait des mesures d’accompagnement.

Dorénavant, il est interdit de jeter des sachets de diverses sortes, les bouteilles y compris celles en plastique, les bidons, les boites de conserve etc, dans les rues, surtout en zone Rohero de la commune Mukaza.

C’est du moins ce qu’a annoncé ce mardi Fulgence SINDIHEBURA, chef de zone Rohero. Selon lui, toute personne qui passera outre cette mesure sera puni sévèrement.

 

« Je vais en parler avec le service concerné au niveau de la Mairie de Bujumbura afin qu’on puisse se mettre d’accord sur la fixation des amendes y relatives. Et cela suivant le type de déchet que le coupable aura jeté dans la rue. Que tout le monde sache que désormais toute personne qui passera outre cette mesure sera punie conformément à la loi et devra payer une amende. »  

 

Cette mesure a été saluée par bon nombre de citadins, en particuliers les habitants de la zone Rohero, surtout que la ville était devenue un dépotoir d’immondices.

 

Néanmoins, ces habitants demandent aux autorités habilité de veiller à ce que cette mesure soit observée à la lettre.

Ils demandent également à ce que des mesures d’accompagnement soient mises en place, notamment la disponibilité des poubelles et des toilettes publiques.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

13 décembre 2018

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 232 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha