Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les réfugiés burundais du camp de Lusenda crient à la famine

lundi, 14 mai 2018 19:29
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les réfugiés burundais du camp de Lusenda en RDC réclament la ration alimentaire du mois de Mai. La distribution des vivres qui était prévue en date du 05 de ce mois n’a jusqu’à présent pas été faite pour des raisons non encore élucidées. 

Les réfugiés burundais du camp de Lusenda indiquent qu’ils n’ont rien à mettre sous la dent. A part que la distribution des vivres qui était prévue en date du 05 de ce mois de Mai n’a pas encore été faite, ils n’ont même pas été informés des véritables raisons de ce retard.

 

« D’après certaines informations, ce retard est dû à la réhabilitation du pont de la rivière Nundu. Selon d’autres, les vivres ont été acheminés à bord des bateaux vers le port de Mboko. Entre les deux versions, on ne sait pas encore la véritable cause de ce retard. Les commerçants fournisseurs de vivres n’ont pas encore commencé à faire des livraisons. » Témoigne un des réfugiés.

 

Ces réfugiés déplorent le silence qu’affichent les responsables du PAM au camp de Lusenda devant une telle situation. « Le PAM n’a rien dit jusqu’à présent. Il a tout simplement réparé les cartes biométriques qui étaient tombées en panne. Il a également distribué de nouvelles cartes biométriques aux réfugiés qui ont été recensés au mois de décembre 2017 et Janvier 2018. On ne sait pas encore à quand sera organisée cette distribution.»

 

Ces réfugiés burundais du camp de Lusenda demandent aux responsables du PAM de tout faire pour régler ce problème de retard des vivres qui devient de plus en plus fréquent.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 194 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha