Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Les prix de farine diminués de moitié à Gitega

dimanche, 13 mai 2018 19:01
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les prix de la farine de manioc et du maïs sont réduites jusqu’à 50 pourcent depuis un certain temps dans la province de Gitega. Pour cause, l'éradication de la boisson alcoolisée appelée "kanyanga", fabriquée essentiellement à base de ces  denrées.

Un kilogramme de farine de maïs coûte actuellement 600 francs, alors qu’il y a une année, il coûtait entre 1200 et 1300 francs. Le prix de la farine de manioc a également chuté à Gitega. Le kilogramme coûte 550 francs, alors qu’il se vendait à 1100 ou 1200 francs, il y a une année.

 

Les autorités collinaires à Gitega ont une explication à cette chute des prix. La fabrication, la commercialisation et la consommation de la boisson ‘’Kanyanga’’ sont actuellement éradiquées.  Désormais, les commerçants des boissons prohibées comme le Kanyanga, l’Umunanasi ou l’Umukororajipo sont exposés à des amendes trop lourdes, indiquent les autorités collinaires de Gitega.

 

Le Kanyanga est fabriqué essentiellement à base du maïs et du manioc. Comme ces denrées sont désormais consommées comme nourriture seulement, la demande a diminué énormément d’où la chute des prix, poursuivent ces administratifs.

 

Quelle que soit la cause, la population de Gitega est très contente grâce à cette baisse spectaculaire du prix de ces denrées alimentaires. La pâte de manioc est la recette préférée pour un grand nombre de ces habitants de Gitega. Pour cette population, il serait mieux que même les prix des autres denrées de première nécessité, comme le haricot et le riz, soient également revus à la baisse.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 226 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha