Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Rwanda : Une initiative qui mérite le soutien au camp de réfugiés burundais de Mahama

jeudi, 01 mars 2018 19:46
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Deux cent jeunes burundais du camp de Mahama au Rwanda demandent aux bienfaiteurs de soutenir leur projet de préparation des beignets. Parmi les objectifs de cette association des jeunes lauréats des humanités figurent l’entraide mutuelle et la recherche des moyens pour poursuivre les études universitaires

Ces jeunes sont regroupés au sein de l’Association « New generation for our culture ». Elle a été initiée par 25 élèves finalistes de l’école secondaire à Mahama en 2017.

 

« Nous nous sommes mis ensemble avec d’autres jeunes pour créer une association dans le but d’apprendre la culture burundaise. Mais nous avons constaté que cela ne va pas nous emmener loin. Alors nous avons décidé de faire ce commerce de beignets. Chacun devrait donner 500 franc rwandais par mois et nous mettons l’argent dans un compte bancaire. Nous assistons nos membres qui sont en difficulté. Nous avons 200 membres et souhaitons que notre association s’agrandisse ». explique un des membres de l'association

 

Cependant, même si fabriquer les beignets est un bon projet, les problèmes ne manquent pas, précise un membre de cette association.

 

« Un sac de farine peut être écoulé dans trois jours si nous avons des clients, nous gagnons 3 milles francs par sac. Ce projet de vendre les beignets progresse lentement du fait que nous n’avons pas de clients. Certains clients ne remboursent pas leurs dettes. Nous n’avons pas également d’outils pour fabriquer les beignets ». confie notre source

 

Ces jeunes demandent aux bienfaiteurs de les venir en aide notamment en leur accordant des machines pour fabriquer des beignets d’une façon moderne. Ils aimeraient recevoir également des bourses universitaires.

 

« Pour que notre association puisse s’affermir, nous demandons aux bienfaiteurs de nous donner une machine qui fabrique les beignets. La machine donne la forme aux beignets et nous les faisons cuire dans l’huile. Nous avons également besoin de poursuivre les études universitaires car les élèves qui sont en train de terminer l’école secondaire au camp de Mahama ne voient pas leur avenir. Ils ont des diplômes mais sont sans occupation. C’est très difficile pour nous car, nous devons apprendre d’autres métiers pour pouvoir aller de l’avant »,insiste le président de cette association.

 

Vous saurez que l’association New Generation for our Culture, est l’une des multiples associations regroupant les jeunes dans ce camp de MAHAMA.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 562 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha