Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

"Akavera", une nouvelle tendance chez les jeunes au camp de Nakivale

vendredi, 09 février 2018 05:30
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une boisson qui contient beaucoup d’alcool communément appelée AKAVERA cause beaucoup de dégâts dans le camp de réfugiés de NAKIVALE en Ouganda. Notre source à NAKIVALE dit que cette boisson est copieusement consommée par la jeunesse étant donné qu’elle coûte moins cher. Les parents burundais s’inquiètent de la santé de ces jeunes car les ingrédients de cette boisson sont très nuisibles à la santé.

Une bière fortement alcoolisée et interdite appelée communément AKAVERA est très consommée par les jeunes du camp alors qu'elle contient des ingrédients très nuisibles à la santé.

 

Le nom "Akavera" trouve ses origines dans la langue Nyankore. En effet, "akavera" signifie sachet, d'où ce nom car la dite bière est servie dans de petits emballages plastiques semblables à un petit sac en caoutchouc. Elle ressemble à de l'eau pure et son degré d’alcool est de 40%. De plus, elle fait partie des bières les moins chères de la place.

 

« Elle ne coûte que 500 shillings et les jeunes en profitent. Et comme ils n'ont pas d'occupation, ils boivent à longueur de journée. » 

 

Les parents burundais s’inquiètent de l’avenir de leurs enfants surtout après la mort d’un réfugié congolais suite à la consommation excessive de cette boisson prohibée.

 

« Celui qui la consomme, les jambes gonflent. Par exemple, un homme est mort immédiatement après avoir consommé deux litres de cette boisson. »

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 241 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha