Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

A Gitega, les habitants se cachent derrière la sorcellerie pour se faire eux-mêmes justice

vendredi, 10 novembre 2017 11:02
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Chasse à l’homme pour certaines familles et d’autres tabassées à mort par la population de la zone Giheta, commune Giheta en province Gitega. Selon notre source sur place, ces familles harcelées seraient accusées de sorcellerie. Les habitants de la localité demandent que les Forces de l’ordre soient vigilants pour empêcher la population de se faire justice.

 

Selon les habitants de la colline Ruhanza, zone et commune Giheta en province Gitega, cette chasse à l’homme a commencé depuis le mois de juillet cette année, lorsque un certain Gabriel et sa femme avaient été attaqués par la population de la localité et les avaient battu à mort. Après ce crime, une autre famille avait été menacée de mort mais elle a fini par avouer de porter des fétiches chez elle.

 

« 17 personnes ont attaqué la famille d’un certain Jean, ils ont été battus par leurs voisins et la famille a accepté devant la police de porter des fétiches chez elle. » Explique notre source.

Une autre famille de la même localité a été agressée par la même population et cette famille a été sauvée par l’intervention de la police.

 

« Le couple d’un certain Cyprien a été attaqué par leurs voisins l’accusant de sorcellerie. La police et l’administration ont vite intervenus pour que la population ne puisse pas se faire justice et a été conduit au cachot de la Commune Giheta. » Indique notre source

 

Les habitants de la localité demandent aux Forces de l’ordre d’être vigilants pour empêcher la population de se faire justice.

 

Les familles souvent accusées de la sorcellerie sont souvent originaires de Ruhanza, kibogoye, Rutegama, Muremera et kiremera.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 172 invités et aucun membre en ligne