Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Bujumbura-Mairie : La population de la zone Musaga sollicite l’aide de la DPAE pour endiguer les chenilles-rongeurs

mardi, 07 novembre 2017 07:06
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Des chenilles foreuses-rongeurs ont envahi des champs de maïs dans le quartier Kamesa, zone Musaga en Mairie de Bujumbura. Les cultivateurs disent qu’ils n’ont pas de moyens  pour acheter les produits appropriés afin de faire face à ces insectes rongeurs. Ils demandent à la Direction de l’Agriculture et de l’Elevage de les aider à avoir ces produits pour lutter contre ces chenilles, sinon la famine risque de causer des dégâts humains.    

 

Les cultivateurs du Quartier Kamesa de la Zone Musaga en Mairie de Bujumbura indiquent que la culture de maïs est menacée par des chenilles foreuses.

 

Les chenilles attaquent la culture de maïs par son tronc, ce qui entraîne la mort de la plante. Si une plante est attaquée « cela fait tâches d’huile et c’est tout le champ qui est envahi », poursuivent ces cultivateurs. Ils se demandent comment ils survivront au moment où bon nombre d’entre eux vivaient de cette culture : « La majorité des habitants de kamesa sont des cultivateurs. Même ceux qui font d’autres activités ont besoin de manger le soir, c’est-à-dire qu’ils ont besoin de s’approvisionner chez le boutiquier. Dans ce cas, le boutiquier qui était fourni par le cultivateur n’aura rien, et ce sera dur pour nous tous », explique un cultivateur qui a vu son champ ravagé.

 

Ces cultivateurs disent que les moniteurs agricoles ont indiqué que le produit approprié pour lutter contre ces chenilles s’achète à 6.000 francs burundais, un montant que ces cultivateurs ne peuvent pas avoir car ils sont dans une pauvreté sans nom.

 

Pour le moment ils essaient d’utiliser de la cendre pour lutter contre ces chenilles mais sans succès.

 

Les cultivateurs demandent plutôt à la Direction de l’agriculture et de l’élevage de leur venir en aide en leur octroyant des insecticides pour lutter contre des insectes rongeurs.   Les mêmes envahisseurs ont été signalés à Bubanza, et là aussi, il n’y a pas de produits phytosanitaires pour lutter contre ces chenilles 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 168 invités et aucun membre en ligne