Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Une maladie non encore identifiée menace la culture de manioc dans la zone Kanyosha

mercredi, 23 août 2017 05:41
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les habitants des quartiers NKENGA- BUSORO de la zone KANYOSHA en mairie de BUJUMBURA s’inquiètent pour la maladie qui menace la culture de manioc. Selon la population de la localité qui vit de cette culture, cette maladie a entraîné la baisse de production du manioc ces derniers jours  et elle craint pour une possible famine prochaine. 

 

Les habitants de NKENGA-BUSORO de la zone KANYOSHA en mairie de BUJUMBURA disent que cette saison culturale n’a pas été bonne. La culture du manioc a été visiblement touchée comme le témoigne un des habitants de la localité « Vous voyez que les maniocs sont malformés. Sur un plant, on y trouve un seul manioc ou rien. »

 

A côté d’une mauvaise saison culturale, la culture de manioc a été attaquée par une maladie non encore identifiée et la population l’assimile à la maladie qui a frappé les bananiers.

 

« A cause de la sécheresse, les maniocs sont minces. La maladie qui attaquait les bananiers auparavant, s’est attaquée cette fois-ci aux cultures de manioc. » fait savoir notre source

 

Cette population craint une possible famine dans les jours à venir car la saison sèche menace également d’autres cultures. 

 

« C’est un phénomène qui est observé sur toutes les collines. Nous sommes menacés par la famine. » indique notre source

 

Ces habitants de NKENGA-BUSORO demandent aux organismes opérant dans le domaine de l’agriculture de leur venir en aide pour pouvoir remplacer les semences.      

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 125 invités et aucun membre en ligne