Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Tanzanie : Les réfugiés burundais demandent la délocalisation vers un autre pays suite à la diminution de la ration alimentaire

mercredi, 09 août 2017 08:08
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les réfugiés burundais des camps de Mtendeli et Nyarugusu s'inquiètent de la diminution des vivres qui leur sont octroyés. Pour ceux qui étaient habitués à recevoir de l'argent pour s’approvisionner selon leur besoin, le système vient d'être suspendu pour des raisons non encore communiquées.

 

Les réfugiés burundais du camp de Mtendeli en Tanzanie déplorent la diminution de la quantité des vivres qui leur sont distribuées. Lors de la distribution de la ration du mois d’Août 2017, les réfugiés disent avoir constaté une diminution de la ration alimentaire. « Les quantités ont été diminuées ! Tenez,  la quantité de la farine de maïs pour tout un mois est 6 kilogrammes, celle du petit pois est 2 kilogrammes et 300 grammes pour l'huile. C'est vraiment la ration pour une seule semaine", s’indigne notre source

 

Certains réfugiés du camp de Nyarugusu qui étaient habitués à recevoir une somme de 20.000 francs shillings à la place des vivres indiquent qu'ils ont été surpris ce mardi 8 août 2017 de recevoir des vivres à la place de l'argent. "Cet argent ne suffisait pas pour 28 jours ! Mais on essayait de faire la gestion pour couvrir cette période», explique un des réfugiés.

 

Selon les témoignages recueillis dans ce camp de Nyarugusu, certains des réfugiés pouvaient s’approvisionner selon leurs besoins nutritifs  avec cet argent. « Pour celui qui est approvisionné en vivres, il lui est très difficile d'alterner son alimentation. Même s'il vend les vivres qu'on lui a donnés, il n’arrive pas  à recevoir les 20.000 mille francs shillings ! », indique notre source.

 

Les réfugiés burundais se trouvant dans les différents camps en Tanzanie font savoir que cette diminution des vivres a déjà produit des effets car certains d'entre eux souffrent déjà des maladies liées à la malnutrition.

 

Ces réfugiés demandent d'être délocalisés vers un autre pays car la Tanzanie a déjà montré la volonté de se débarrasser d'eux, ont-ils souligné.

 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 172 invités et aucun membre en ligne