Musaga : Nouvelle pénurie d’eau potable depuis une semaine

vendredi, 07 avril 2017 10:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Une pénurie d’eau potable persiste dans la zone Musaga depuis une semaine. Les habitants sont obligés de payer des sommes exorbitantes pour remplir un ou deux bidons d’eau. Leur principale crainte est cependant les maladies des mains sales.
 
Cette question de manque d'eau potable en Zone Musaga, Commune Muha de la Mairie de Bujumbura manque de solution, et devient récurrente puisque la pénurie est signalée régulièrement depuis des mois, voire des années. 
 
Par manque d’eau potable dans les ménages, il est très difficile de maintenir un niveau d’hygiène satisfaisant, ou même d’assurer la cuisson de la nourriture, la lessive et d’autres besoins. Les habitants de Musaga font recours à l’eau de pluie. Ceux qui ont des moyens achètent un bidon de 20 litres à un prix variant entre 300 et 500 francs burundais. 
 
Ces habitants disent que pendant cette période de pénurie d'eau, ils s'approvisionnent en eau potable sur les réservoirs de la Regideso situés au quartier Kamesa. Ils se plaignent cependant de devoir payer les veilleurs de ces réservoirs pour qu'ils leur donnent de l'eau. 
 
Certains habitants du quartier Kamesa indiquent qu'ils s'approvisionnent dans la rivière Kanyosha ou dans la Mpimba, par manque d'argent pour payer l’eau potable des réservoirs. 
 
Les habitants de Musaga demandent aux autorités administratives de trouver une solution durable concernant la pénurie d'eau. «
La pénurie d'eau date de plusieurs années dans cette Zone. La question a été soumise aux autorités à maintes reprises, mais aucune réponse n’a été trouvée », indique un habitant.
 

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 95 invités et aucun membre en ligne