Gitega : Le projet de pavage des rues est resté lettre morte depuis plus de dix ans

lundi, 03 avril 2017 10:50
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Le projet de pavage des rues et avenues de la ville de GITEGA n’est toujours pas mis en vigueur, alors que les bénéficiaires ont versé leurs contributions depuis plus de dix ans. Les habitants du quartier Shatanya sont les plus inquiets car leurs contributions datent de 2004. 
 
Le projet de pavage des avenues et rues de la ville de GITEGA date des années 2004. L'administration communale et provinciale de l'époque avait exigé une contribution de 80.000 francs à chaque ménage des sous-quartiers Shatanya I et II du quartier Shatanya, pour que le projet PTPCE exécute les travaux de pavage dans ces deux espaces urbains.
 
« Au mois de mai 2005, tous les ménages concernés avaient déjà cotisés », comme l'indiquent les personnes en charge du recouvrement de ces contributions entre 2004 et 2005.
 
Dans les années 2012, 2013 et 2014, des habitants d’autres quartiers de la ville ont demandé à leur tour de bénéficier du programme de pavage ; et ont versé une contribution de 20.000 francs par ménage pour permettre le début des travaux de pavage dans leurs quartiers. A ce moment, les habitants des sous-quartiers Shatanya I et II se plaignent que leurs rues n’avaient toujours pas été pavées. « Non seulement on avait cotisé 80.000 francs en 2004 ; mais nous avons été contraints de payer un supplément de 20.000 francs », s’indignent-ils. 
 
Les habitants de GITEGA qui ont déjà donné leurs cotisations se posent plusieurs questions concernant l’exécution effective de ce projet. Ils demandent à l'administration locale de débloquer la situation afin que le pavage débute rapidement. « L’administration ne cesse de faire des promesses, qui n’aboutissent jamais », déplorent les mêmes sources. 
 
 

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 93 invités et aucun membre en ligne