Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le Curé de la paroisse Gatumba décède deux semaines après sa libération par des ravisseurs armés

vendredi, 12 mai 2017 06:24
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Feu Abbé Adolphe Ntahondereye Feu Abbé Adolphe Ntahondereye

L'Abbé Adolphe Ntahondereye de la paroisse Gatumba en Commune Mutimbuzi est décédé ce mercredi 10 Mai 2017. Sa mort intervient quelques jours après sa libération par des ravisseurs, qui l’avaient enlevé le mois dernier et détenu durant plus de deux semaines. Sa santé s'était détériorée depuis son retour, selon plusieurs paroissiens.

 

Les chrétiens de la paroisse Gatumba en commune Mutimbuzi dans l'archidiocèse de Bujumbura regrettent la mort de leur prêtre, Adolphe Ntahondereye, qui a rendu l'âme ce mercredi. Beaucoup de paroissiens n’hésitent pas à affirmer que sa mort est liée à son enlèvement qui a eu lieu le 9 avril de cette année par un groupe d'hommes armés non-encore identifié.

 

« La source de son décès, c'est le long trajet qu'il a effectué. Ils sont partis vers 16 heures pour arriver à Kiliba [RDC] à 1 heure du matin, et de Kiliba jusqu'à Vugizo est un autre long trajet. Il a passé 17 jours les yeux bandés », explique une de nos sources à Gatumba. 

 

Après sa libération le 26 Avril 2017, l’Abbé Adolphe Ntahondereye a été hospitalisé ; son état de santé s'était fortement aggravé d’autant plus qu’il était diabétique.  

 

« Il ne pouvait manger que des fruits. Durant son temps de captivité, il n'avait pas eu son régime alimentaire alors qu'il avait le diabète. Il avait même du mal à marcher », ajoute notre source.

 

L’Abbé Adolphe Ntahondereye avait été enlevé sur la route Bujumbura-Gatumba, après l'attaque d'un bus par un groupe d'hommes armés. Ces derniers ont alors demandé à sa famille une rançon pour pouvoir le relâcher.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 198 invités et aucun membre en ligne