Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le virus qui a commencé à tuer les chèvres en commune Bugendana de la province Gitega, a déjà atteint deux autres provinces du pays. Cette maladie qui inquiète les éleveurs, a été diagnostiquée par la Direction de la santé animale, il s’agit de la peste des petits ruminants.

Le choléra continue à se manifester à une allure très inquiétante dans certaines communes de la Province BUBANZA. Un cas de décès causé par cette maladie a été enregistré dans la commune GIHANGA ce vendredi 24 Novembre. La population confrontée à cette maladie dénonce le fait que les responsables administratifs, tout comme ceux de la santé, ne veulent pas reconnaître l’existence de cette maladie qui fait rage en Province de BUBANZA actuellement. Cette population implore les autorités à plutôt prendre des mesures qui s’imposent pour lutter contre à ce fléau. 

La population indique que le secteur de santé au Burundi reste à désirer. Selon nos sources, l’accès aux soins de santé au Burundi est devenu un casse-tête. A part le manque criant des médicaments, ceux qui sont encore disponibles, dans différentes pharmacies du pays, se vendent à un prix exorbitant, alors que la population burundaise est actuellement dans une d’extrême pauvreté.

Réduire la malaria au camp de Nduta, c’est l’objectif d’une campagne de distribution des moustiquaires. Une campagne initiée par l’ONG « Médecins Sans Frontière» et débutera ce lundi.

Les médicaments pharmaceutiques connaissent une période dure au Burundi. Les prix des différents médicaments ont monté d’un cran et certains autres ne sont plus disponibles dans les pharmacies.

Le personnel de l’hôpital de Gihofi en Commune Bukemba de la Province Rutana a repris les activités ce Mercredi 15 Novembre après une journée de grève. Bède Nyandwi, Gouverneur de la province Rutana indique qu’ils sont parvenus à convaincre le personnel soignant de reprendre le travail. Le Gouverneur de Rutana confirme que ce mouvement de grève a été déclenché par l’incarcération de l’infirmier Théophile Kantungeko.

Le personnel de l’hôpital de Gihofi en commune Bukemba de la province Rutana est en grève depuis l’avant midi de ce mardi. Ils s’insurgent contre l’arrestation d’un infirmier de cet hôpital. Ce dernier aurait aidé une femme à accoucher mais n’a pas pu sauver l’enfant. D’où il a été incarcéré pour homicide.

Grogne de certains malades du sud du Burundi qui n’ont pas été reçus à l’hôpital de Bururi pour être soigner par des chirurgiens bienfaiteurs. Ces personnes font savoir que la direction de cet hôpital les a obligés à payer les frais de consultation au moment où elles avaient été informées que le service était gratuit.

Une année vient de s’écouler sans que l’école fondamentale de Gishubi en commune Muruta de la Province Kayanza n’ait pas de lieux d’aisance. Les élèves et les enseignants ont peur d’attraper des maladies de mains sales. Cette école compte trois enseignants et 260 élèves répartis dans trois salles de classe. Pour le moment, ils se soulagent dans la nature, faute d’avoir de latrines.

Des immondices de diverses sortes se trouvent entassées dans les ménages du quartier Kinanira III de  la commune Muha  en mairie de Bujumbura. Les habitants de ce quartier précisent qu’un mois vient de s’écouler sans qu’il  y ait ramassage de ces déchets ménagers. Ces habitants s’inquiètent qu’ils peuvent être attaqués par des maladies de mains sales.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 249 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha