Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le personnel de l’hôpital de Gihofi en Commune Bukemba de la Province Rutana a repris les activités ce Mercredi 15 Novembre après une journée de grève. Bède Nyandwi, Gouverneur de la province Rutana indique qu’ils sont parvenus à convaincre le personnel soignant de reprendre le travail. Le Gouverneur de Rutana confirme que ce mouvement de grève a été déclenché par l’incarcération de l’infirmier Théophile Kantungeko.

Le personnel de l’hôpital de Gihofi en commune Bukemba de la province Rutana est en grève depuis l’avant midi de ce mardi. Ils s’insurgent contre l’arrestation d’un infirmier de cet hôpital. Ce dernier aurait aidé une femme à accoucher mais n’a pas pu sauver l’enfant. D’où il a été incarcéré pour homicide.

Grogne de certains malades du sud du Burundi qui n’ont pas été reçus à l’hôpital de Bururi pour être soigner par des chirurgiens bienfaiteurs. Ces personnes font savoir que la direction de cet hôpital les a obligés à payer les frais de consultation au moment où elles avaient été informées que le service était gratuit.

Une année vient de s’écouler sans que l’école fondamentale de Gishubi en commune Muruta de la Province Kayanza n’ait pas de lieux d’aisance. Les élèves et les enseignants ont peur d’attraper des maladies de mains sales. Cette école compte trois enseignants et 260 élèves répartis dans trois salles de classe. Pour le moment, ils se soulagent dans la nature, faute d’avoir de latrines.

Des immondices de diverses sortes se trouvent entassées dans les ménages du quartier Kinanira III de  la commune Muha  en mairie de Bujumbura. Les habitants de ce quartier précisent qu’un mois vient de s’écouler sans qu’il  y ait ramassage de ces déchets ménagers. Ces habitants s’inquiètent qu’ils peuvent être attaqués par des maladies de mains sales.

Les responsables de la santé dans le district de Kirehe à l’Est du Rwanda, en collaboration avec les représentants du ministère ayant les réfugiés dans ses attributions MIDIMAR en sigle, ont tôt ce lundi matin 30 Octobre lancé officiellement cette campagne de pulvérisation d’insecticides dans les maisons du camp de mahama.

Le choléra signalé dans la commune Rugombo de la province Cibitoke. 15 personnes présentant des symptômes de cette maladie ont été recensées au centre de santé de cette commune. Trois personnes seraient mortes suite à cette maladie avant de se faire soigner.

Les réfugiés burundais du camp de Mahama au Rwanda dénoncent qu’ils ne sont plus reçus comme d’habitude au centre de santé de ce camp. Cela serait dû  à 5 infirmiers de ce centre de santé qui ont changé leur lieu de prestation. Ces réfugiés craignent la détérioration de leur état de santé si ces infirmiers ne sont pas remplacés.

La gestion des subventions des programmes au ministère de la santé publique sera désormais assurée par le PNUD. Dans une correspondance adressée au ministre de tutelle, Le Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme  motive cette décision par la faible capacité d’absorption des fonds et les défaillances constatées dans la gestion financière et la passation des marchés.

Chaque 10 octobre de l'année, le monde celèbre la journée internationale de la santé mentale. Célébrée cette année sous le thème " la dépression" l'organisation mondiale de la santé indique que 300 millions de personnes souffrent de cette maladie. Dans un communiqué sorti à cette occasion, le ministère de tutelle affirme que la dépression fait rage au Burundi. Plus de deux milles personnes souffrent de troubles mentaux.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 391 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha