Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Trois réfugiés burundais du camp de Lusenda sont morts en moins de deux mois faute d’assistance

dimanche, 10 juin 2018 18:56
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les réfugiés burundais du camp de Lusenda en RDC dénoncent la négligence des responsables chargés du service de la santé des réfugiés dans ce camp. C’est au moment où 3 personnes sont décédées dans ledit camp en quelques semaines suite au refus de leur transfert vers un hôpital spécialisé. 

L’une des personnes décédée suite à cette négligence s’appelle Simon NTAKARUTIMANA du village 26 du camp de Lusenda. Il est mort ce mardi 5 juin d’une maladie qui a attaqué quelques-uns de ses organes, à savoir le foie et le pancréas depuis 2017.

 

Les réfugiés du camp de Lusenda indiquent que cette personne a été négligée par les responsables du service de la santé. « Nous affirmons que Simon Ntakarutimana a manqué d’assistance. Il a été soigné dans les centres de santé. Il est mort suite au refus de son transfert vers les hôpitaux de la ville de Bukavu. Il a cherché lui-même de l’argent pour se faire soigner dans un hôpital spécialisé mais les responsables du centre de santé du camp de Lusenda ont refusé de lui accorder les documents y relatifs. » Raconte les proches de la victime

 

Ces réfugiés font savoir que cette personne n’est pas la seule victime de cette négligence. Ils affirment que deux autres personnes sont mortes dans les mêmes circonstances. « Ce manque d’assistance ne date pas d’aujourd’hui. Nous avons plusieurs cas de malades qui sont morts suite au refus de leur transfert vers des hôpitaux spécialisés. Ils disent aux malades d’attendre qu’un médecin soit dépêché. Mais ils attendent des mois  jusqu’à ce qu’ils succombent à leurs maladies. »

 

La situation est ainsi alors que les malades en état de complication devraient être transférés vers les hôpitaux de la ville de Bukavu. Ce manque d’assistance vient s’ajouter à une mesure qui interdit l’entrée dans différents villages dudit camp aux ambulances qui viennent évacuer les malades vers le centre de santé.  

Lu 260 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 231 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha