Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Maladies de mains sales : Crainte des élèves et enseignants de l’école fondamentale de Gishubi

jeudi, 09 novembre 2017 05:03
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Une année vient de s’écouler sans que l’école fondamentale de Gishubi en commune Muruta de la Province Kayanza n’ait pas de lieux d’aisance. Les élèves et les enseignants ont peur d’attraper des maladies de mains sales. Cette école compte trois enseignants et 260 élèves répartis dans trois salles de classe. Pour le moment, ils se soulagent dans la nature, faute d’avoir de latrines.

 

Un des parents d’élèves se dit étonné de voir que les élèves et les enseignants se soulagent en dehors de l’école dans la savane : « Depuis la rentrée scolaire, l’école n’a pas de lieux d’aisance. C’est très déplorable. Les élèves  se soulagent dans la savane tout près de l’école. C’est très difficile surtout pendant cette période des pluies. Nous demandons si c’est possible de réhabiliter les toilettes ou d’en construire de nouvelles ou tout simplement transférer nos élèves dans d’autres établissements pour éviter d’éventuelles maladies de mains sales », déplore un des parents.

 

Notre source indique que la question a été pourtant soulevée auprès de diverses instances mais sans succès : « Le problème a été soulevé au niveau du comité des parents, à l’administrateur et même au niveau de la direction communale de l’enseignement mais rien n’est fait jusqu’à présents. Nous ne savons pas pourquoi ils ne veulent pas réhabiliter ou construire d’autres toilettes ce qui cause de l’insalubrité » se lamente notre source

 

Nicolas NZEYIMANA, Directeur Communal de l’enseignement à Muruta ainsi que Justine KOMEZADUSENGE, Administrateur de la commune Muruta, ne se sont pas encore exprimés sur cette affaire.

Lu 95 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 186 invités et aucun membre en ligne